Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Billets de asbl-creabulles

  • TROIS YAKUZAS POUR UNE OTAKU

    Trois yakuzas pour une otakuTome 1
    Scénario : Narumi HASEGAKI
    Dessin : Narumi HASEGAKI
    Couleurs : <N&B>
    Dépot légal : mai 2021
    Editeur : Soleil
    Collection : Soleil manga logo Shojo
    Format Manga
    ISBN : 978-2-302-09061-3
    Pages : 192

    Sakura Kisaragi est une jeune fille plutôt réservée. La plupart de son temps, elle le passe chez elle dans sa chambre. Elle répond parfaitement à la définition du terme "otaku". C’est aussi une fan de jeux vidéo, en particulier ceux à base de scènes de combat et d’histoires d’amour. "Yakuzas" est son jeu préféré. Elle était loin de se douter qu’elle vivrait une situation identique en sortant de chez elle pour aller à l’école. Plus précisément, ce jour où elle sauve la vie d’un homme âgé en l’empêchant de se faire renverser par une voiture. Elle ignore encore qu’il s’agit du chef du gang Amô. Un grand-père ayant trois petits-fils en lice pour lui succéder à la tête du clan, une véritable guerre de succession et un énorme dilemme pour lui. C’est alors qu’il lui vient une idée. Celui des trois qui réussira à séduire Sakura sera le nouveau chef. D’abord éberluée par la nouvelle, Sakura s’y résout finalement pour animer un peu son existence tout en se demandant lequel serait le meilleur pour elle, Léo le cadet imbattable au combat, Ryûsei le benjamin au QI impressionnant ou Shûsuke l’aîné expert en relations sociales. Le choix risque d’être bien compliqué. Trois yakuzas pour une otaku pageMon avis : Sakura aurait pu s’imaginer être au paradis, elle qui vit virtuellement dans ce monde à travers ses jeux et qui en est fan, en se retrouvant ainsi dans un harem de jeunes hommes même s’il s’agit de yakuzas. Sauf qu’elle va vite se rendre compte que dans la vie réelle cela n’est pas aussi simple. Et heureusement, elle a la chance de ne pas avoir affaire à des "machos-tombeurs".
    Un récit au rythme endiablé et parsemé d’embûches, et pas seulement pour Sakura, qui nous donne l’occasion de découvrir ou d’en apprendre davantage sur l’univers si particulier des yakuzas.
    La jeune mangaka Narumi Hasegaki nous propose un manga mêlant amourette de jeune fille et concurrence entre garçons pour la séduire, sur fond de mafia japonaise dont on connaît le côté sombre et fascinant. Tout un programme qui réserve quelques moments plutôt drôles.
    Les dessins sont dans le plus pur style manga, mêlant action et caricature surtout pour exprimer les émotions, l’étonnement ou la gêne de Sakura par exemple. Il n’y a pas vraiment de scènes de combat acharné.
    Ciblant jeunes lecteurs et plutôt les filles, les scènes d’action sont davantage axées sur les idylles amoureuses. On ne s’ennuie pas une seconde pour autant. Une lecture agréable grâce à son style énergique et accrocheur voire addictif. Une histoire à suivre.

    SDJuan