Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Spawn

Spawn renaissance 01Renaissance: Tome 1..

Scénariste : Todd McFarlane et Paul Jenkins.
Illustrateur : Jonboy Meyers.
Coloriste : Laura Martin, Fco et Ivan Plascensia, Jordan Butler et Larry Molinar.
Editeur: Delcourt Comics.
Dépot légal: Mars 2016

Histoire:

En train de commettre l’irréparable, de surcroît en s’infligeant la mort par crucifiement, Al Simmons, plus connu sous le nom de Spawn, est sauvé par Dieu en personne, qui lui propose de se resaisir et de défendre le bien sur Terre. C’est également Dieu qui lui révèle ce qu’il ignorait: son enfant à naître est mort pendant sa très longue absence et son épouse Wanda, pour qui la vie avait perdu son sens et qui désirait rejoindre l’âme de son bébé dans l’au-delà, est morte brûlée vive dans un accident de voiture provoqué par le mal lui-même alors qu'elle commençait à peine à reprendre une vie "normale" et qu'elle se rendait a une soirée caritative. Al/Spawn apprend qu’ils ont tous deux été capturés par le mal incarné et qu’ils sont à présent prisonniers de l’Enfer. C'est là qu’il va devoir se rendre s’il veut les sauver. Sa réapparition à New York intrigue beaucoup de gens, surtout la police qui le croyait mort depuis pas mal de temps déjà, mais, du même coup, va lui permettre de trouver des soutiens inattendus, par exemple auprès de ceux qu’on appelle les "Messagers". Beaucoup plus détendus et sereins que lui, ses nouveaux alliés vont faire pencher la balance et lui permettre de parvenir à un certain équilibre car, à présent que la guerre est déclarée et s'annonce, comme on peut s'en douter, impitoyable, il va devoir une fois pour toutes choisir son camp entre l’Enfer et le Paradis, surtout après qu’il a appris qu’un ancien "messager" déchu nommé Belial sait où se trouvent l’âme de sa femme et celle de son enfant ! 

Spawn renaissance 1 preview page 2

Mon avis: Spawn Renaissance est une réelle surprise qui nous met l'eau à la bouche dès les premières pages grâce surtout au tête-à-tête entre Al Simmons et Dieu et au récapitulatif de la vie dramatique de notre héros. Le drame qui va s’ensuivre est une belle occasion de repartir, peut-être pas du bon pied, mais du moins sur des bases claires et solides. En effet, avec Spawn puis HellSpawn et les multiples variantes du personnage à diverses époques, je n’avais plus trop de repère pour bien comprendre les tenants et aboutissants de ses aventures. Ce retour ne pouvait pas mieux tomber pour clarifier les choses d’autant qu’il s’accompagne d’une gamme intéressante de nouveaux personnages et que le conflit Paradis/Enfer va remettre en avant la lutte du Bien contre le Mal vue par Spawn et ses nouveaux partenaires.

Spawn renaissance 1 preview page 3

Coté illustrations, l’univers fantastique et métaphysique est bien rendu grâce au dessin remarquable de Meyers Jonboy. Il redonne toute son énergie et sa puissance au héros et excelle dans les scènes de foules et de personnages machiavéliques. Un très beau résultat dû aussi à la qualité et au soin de la mise en couleurs réalisée par Laura Martin, Fco et Ivan Plascensia, Jordan Butler et Larry Molinar. A noter que ce premier tome comporte en fin d'album un poster présentant les différentes versions de Spawn à travers le temps illustrés par les nombreux dessinateurs qui ont marqué la série: Todd McFarlane, Greg Capullo, Philip Tan, Brian Haberlin, Angel Medina / Bing Cansino, Mike Mayhew, Nat Jones, Whilce Portacio, Szymon Kudranski, Jonboy.

 

BD chroniques auteurs. comics Super-héros

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.