Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CHAPLIN EN AMÉRIQUE

Chaplin en ameriqueTome 1/3
Scénario : Laurent Sessik
Dessin : David François
Dépot légal : septembre 2019
Editeur : Rue de Sèvres

Nombre de pages : 72

Il y a 130 ans, le 16 avril 1889, Charlie Chaplin naît dans le Sud Est de Londres, à Lambeth. L’homme, au parcours de vie incroyable – d’une enfance difficile à la gloire mondiale – est l’incarnation du rêve américain. L’artiste a, quant à lui, marqué des générations de par son humanisme et légué au monde des chefs-d’œuvre cinématographiques.  

Les événements de commémoration pour fêter la naissance de la star du muet sont nombreux. Droit sorti des presses des Editions de Sèvres, nous vous présentons aujourd’hui, le premier volume d’un tryptique BD intitulé, Chaplin en Amérique !

A noter aussi, l’intéressante bd-biographie Charlie Chaplin parue chez Dupuis et qui inaugure la toute nouvelle série « Les Etoiles de l’’Histoire ».

Chaplin le conquérant : L’Amérique, l'Amérique, je veux l'avoir et je l'aurai !

Premier album d’un tryptique consacré à la vie romancée de Charles Spencer Chaplin aux Etats-Unis. Les auteurs, Laurent Sessik et David François, nous déroulent le film des événements marquants de Chaplin en Amérique depuis son débarquement en 1912 sur le Nouveau Monde en tant que jeune comédien britannique ambitieux de la troupe comique de Fred Karno jusqu’à 1918, année de création de "The Bond*" et de son mariage avec la très jeune Mildred Harris.

* film de propagande écrit et réalisé par Charles Spencer Chaplin à ses frais qui avait pour but de soutenir les obligations de guerre américaines Liberty Bonds durant la première Guerre mondiale

Au-delà du mythe !

Les auteurs nous livrent de l’artiste un portrait sans concession. Nous découvrons, au long d’un récit très mouvementé, un homme aux ambitions démesurées. Charles Spencer combine à la fois une soif incroyable de reconnaissance, une force de travail incroyable et une confiance ÉNORME en son succès. Le personnage doué est aussi très complexe. Il a ses côtés sombres. Il est souvent désagréable et arrogant. Il s’avère être aussi un homme à femmes (très jeunes) et est obsédé par son pénible passé. Habilement intégrés dans le récit, des flashs-back sur l’enfance de Chaplin nous apprennent notamment le destin tragique du père de Chaplin, lui-même acteur, alcoolique finissant misérablement sa vie comme un "charlot" sur les trottoirs de Londres.

Ce premier volume décrit avec brio l’ascension de la star Charlie Chaplin tout en nous faisant découvrir, l’ambivalence du personnage. A la lecture, de cet opus, ma vision, quasiment iconique, de l’acteur en ressort, je l’avoue, un peu bousculée !Chaplin en amerique planche

Très bon travail scénaristique et de dialogues de la part du romancier Laurent Sessik à qui l’on devait déjà en BD les biographies romancées et réussies de Stefan Zweig et Modigliani.

Le dessin, la mise en scène et la colorisation de Chaplin ont été confiés à l’excellent David François (voir "Le Vendangeur de Paname" chroniqué par Créabulles). Pas de doute, après successivement Guillaume Sorrel et Fabrice Le Hénanff pour ses précédents ouvrages, Laurent Sessik s’entoure de dessinateurs très talentueux !

David François retrouve avec ce nouvel ouvrage, l’Amérique du début du 20e siècle, qu’il avait déjà si bien peinte dans son dyptique "Un homme de joie". D’un trait souple caractéristique, le dessinateur, en accord complet avec le récit, développe des mises en scène qui semblent libérées de toutes les contraintes formelles de la BD. La narration est très enlevée, aérienne même (voir planche ci-dessous). David varie les plans, la vitesse et les couleurs. Le plan large succède à la double page succédant elle-même à une pluie de vignettes. Et ainsi de suite.

La plus grosse difficulté que j’ai rencontrée dans cette chronique a été mon incapacité de relever le nombre de planches de la BD. David François a dessiné partout hors case et presque hors BD. C’est génial ! Bravo !Chaplin en amerique planche suiteEt comme toujours chez Rue de Sèvres, un beau format d’album et du papier épais à souhait pour magnifier les beaux Mickeys.

Michel

 

BD chroniques

  • 1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.