Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Vois comme ton ombre s'allonge

VoisScénario: Gipi
Dessin: Gipi
Couleurs: Gipi
Edition: Futuropolis
Dépot légal: Janvier 2014

Résumé:

Victime d’un malaise à la plage, Silvano Landi est admis dans une clinique spécialisée pour cause de schyzophrénie et désormais dessine sans cesse, de manière répétitive et obsessionnelle, un arbre mort et une station-service. Seule une guérison partielle ou totale lui permettrait de quitter la clinique. Triste destin pour cet écrivain si doué pour raconter des histoires! Tout remonte à ce jour où sa femme est partie de la station-service avec sa  fille. Depuis, il est totalement perturbé et ne fait plus que dessiner cent fois la même chose. Il serait incapable de survivre seul dehors. Lentement, grâce aux soins prodigués et à une reprise progressive de contrôle de son cerveau, des souvenirs vont peu à peu resurgir du passé entre deux séries de dessins: souvenirs de sa vie d’avant, d'une guerre qui n’est peut-être pas la sienne, de son père, de sa femme et de sa fille qui lui semble si lointaine. Ces dessins obsessionnels seraient dus au traumatisme qu’il a subi, également à l’origine de son malaise mais aussi de son internement qui semble à présent s'éterniser. Mais ce temps qui s’écoule lui sera indispensable pour reprendre une vie un tant soit peu normale car la guérison sera peut-être au bout du tunnel …

Vois


Mon avis:

Lors de la prise en mains, l’album semble étrange voire décousu du fait de dessins et d'illustrations complètement opposés, mais finalement on accroche très vite. On a l'impression de suivre l’histoire à travers un miroir brisé en plusieurs morceaux ce qui l'a conduit à se réveiller un jour interné dans une clinique psychiatrique. En fait, chaque graphisme étant affecté à une partie de la vie de Silvano Landi, le lecteur peut aisément reconstituer l'ensemble de cette vie brisée façon puzzle. Derrière un graphisme hétéroclite, Gipi comme à l’accoutumée joue avec les moindres détails pour réunir ce qui semble perdu afin de nous offrir une histoire attachante, émouvante et tellement humaine. Du Gipi pur et dur comme on l'aime. Il est conseillé de ne pas s’arrêter au premier coup d'oeil qui pourrait, si on ne connaît pas l'auteur, être déconcertant. A lire sans modération.

  • 1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.