Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LA VISION

Vision 1 100 marvel couv"Un peu moins qu'un homme". 
Scénario: Tom King
Dessin: Gabriel Hernández Walta
Couleurs : Jordie Bellaire
Dépot légal : novembre 2016
Editeur : Panini Comics
Collection : 100% Marvel
Format : Format comics
Prix: 14,95€

Histoire: Membre actif du groupe des plus puissants super-héros de la Terre, "La Vision" est à un tournant important de sa vie. Ayant décroché un travail temporaire de conseiller à la Maison Blanche, il s'est installé dans la banlieue de Washington DC avec sa nouvelle famille, son épouse Virginia et ses jumeaux Viv et Vin, androïdes comme lui. Dans le quartier où ils ont élu domicile, ils sont de véritables vedettes et tout le monde veut les voir ou faire un selfie avec eux. Mais cette vie de famille "normale" au milieu des gens ordinaires est vite compromise quand Vin à son école fait une démonstration de sa puissance contre un camarade un peu trop envahissant devenu agressif. La Vision et son épouse sont convoqués par le directeur qui leur fait bien comprendre que depuis le début il était opposé à l’admission de leurs enfants qu’il considère plus comme des armes que comme des humains "normaux". L'arrivée du Moissonneur, le frère de Wonder-Man dont le cerveau a été copié par Ultron pour créer la Vision, ne va pas arranger les choses. Chacun d'eux va s’interroger sur sa place dans cette société.

Vision 1 planche

Mon avis: Cet album propose un point de vue nouveau et captivant sur le personnage de la Vision qui a connu des approches variées dans le passé, tout à tour impressionnant de par son pouvoir immense mais aussi par sa froideur, son tempérament sans-cœur, calculateur, pragmatique, puis un peu trop tendre lorsqu’il laisse une grande place aux émotions qui finiront par prendre le dessus, enfin détruit, anéanti et revenu d'entre les "morts" au point de se retirer avec cette nouvelle famille à 20 km de Washington. L’album s’interroge sur les limites des androïdes. Ont-ils une conscience, une âme ? Jusqu'à quel point peuvent-ils se rapprocher de l'humain ? Représentent-ils une menace pour la race humaine ou un allié ? Peut-on leur donner une place parmi les humains et les considérer comme tels ? Peut-on les laisser seuls avec des enfants ? Autant d’interrogations intelligemment abordées et auxquelles notre société va devoir répondre avec le développement rapide de l’intelligence artificielle. On ne peut s’empêcher de penser à diverses séries comme Real Humans (série suédoise mettant en scène des hubots, contraction de human et robots) ou Westworld (série américaine adaptée du film Mondwest écrit et réalisé par Michael Crichton en 1973) qui traitent du même sujet en soulevant tout autant d’interrogations. Les dessins de Gabriel Hernández Walta sont très réussis, en particulier dans l’expression des émotions, souvent plus forte sur les visages des androïdes que des humains, à l’évidence de manière intentionnelle pour insister sur leur côté humain tout en soulignant le côté dramatique et dangereux lié à l’intolérance que cela peut engendrer. Si la mise en couleurs de Jordie Bellaire est agréable, on notera qu’il a conservé pour La Vision et sa famille leurs tons rose et vert flashy traditionnels qui contrastent nettement sur le fond. Un album réussi qui nous propose un héros bien loin de tous les combats cosmiques et autres prouesses auxquels il nous avait davantage habitués.

SDJ

 

auteurs. BD chroniques Super-héros

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !