Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

SIX COUPS 1

Six coupsTome 1 - Le Crash de Monsieur Crunch
Scénario : Jouvray, Anne-Claire & Jouvray, Jérôme
Dessin : Jérôme Jouvray
Couleurs : Anne-Claire Jouvray
Dépot légal : Avril 2019
Editeur :
Dupuis 1
Format : Format normal
ISBN : 978-2-8001-7095-4
Nombre de planches : 46

Le shérif William Barrel est tout fier et heureux d’offrir à son adjoint, son fils Eliot qui fête ses 10 ans, un "Smouthie-Wesson" équipé d’un barillet de six coups, même si le gamin a toujours dit qu’il détestait les armes à feu. Malgré tout, ils partent dans la forêt pour l’essayer. Au premier coup, Eliot se fait mal au bras. Heureusement pour lui, son père est appelé au village. Sur le chemin du retour à la maison, Eliot croise Bianca. Contrairement à lui, Bianca qui a un tempérament plutôt déluré affiche une passion certaine pour les armes. Pour s’amuser, elle s’empare du revolver. Quand Eliot le lui reprend violemment, un coup part et touche un oiseau. Eliot, effrayé, s’enfuit en laissant son cadeau par terre. Pendant ce temps en ville, Mity et Albert, deux frères jumeaux exerçant le métier de braqueurs sont en repérage dans une épicerie lorsqu’ils tombent sur le shérif. Dépités, ils décident d’engager Vegas, un prestidigitateur un rien alcoolique qu’ils paieront en bouteilles de bières pour les aider dans leurs vols à main armée. Évidemment, les choses ne vont pas vraiment se passer comme prévu d’autant qu’un spectacle hors du commun doit avoir lieu: une collision frontale de deux trains !

Six coups plancheMon avis: Avec "Lincoln", Jérôme Jouvray nous a habitués à illustrer des récits beaucoup plus déjantés. Mais je ne peux pas lui en vouloir, peut-être un peu quand même c'est vrai, mais il faut aussi penser à se renouveler, ce qui est le cas ici. Cela dit, Anne-Claire Thibaut-Jouvray nous a concocté des personnages tous un peu "barjo", il faut l'avouer. Le père fana d’armes à feu veut à tout prix partager sa passion avec son fils et aussi en fournir à tous ceux voulant bien l'écouter; la copine battue par son père ne pense qu'à une chose, se tirer le plus loin possible; les bandits comme dans tout bon western sont bien là pour se faire un max d’argent mais pas très doués voire franchement nuls; et enfin il y a un magicien très porté sur la bouteille Belle équipe, non ! Et au milieu de tout ce beau monde, Eliot, qui va néanmoins bientôt révéler l’étendue de ses compétences …

Six coups planche suiteLe duo Jouvray nous plonge une nouvelle fois dans le Far West comme il a toujours su le faire, c’est-à-dire de la meilleure des façons. Les personnages, les costumes, les décors, tout est bien là pour installer l’ambiance. On apprécie les dialogues pleins d’humour et d’allusions et un dessin fourni en scènes toujours aussi délirantes et gags qui font mouche. Un très bon moment de lecture.

SDJuan

 

BD auteurs. chroniques

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !