Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LES PIONNIERS DU NOUVEAU MONDE 21

  • Par
  • Le 07/07/2020

Pionniers du nouveau monde 21Tome 21 : Fort Michilimackinac​
Scénario : Maryse et Jean-François CHARLES
Dessin : ERSEL
Couleurs : Bertrand DENOULET
Dépot légal : Janvier 2020
Editeur : Glénat

Collection Vécu
ISBN : 978-2-344-02963-3​
Nombre de pages : 48

Ecureuil est de retour en Nouvelle-Écosse. Il a aidé des esclaves noirs dans leurs démarches pour devenir des hommes libres puis pour s’installer dans la région des Grands Lacs sur les rives des lacs Ontario et Érié. Son retour le laisse complètement désemparé car Rebecca et l’enfant qu’elle attendait sont décédés en son absence. Après un temps passé à survivre de petit boulot en petit boulot, il se décide à refaire sa vie en devenant trappeur solitaire. Il se met en route vers la région de Michilimackinac mais face à la dureté de la nature, en particulier le froid, tout s'écroule. Il est même devenu une proie facile pour des loups qui l'ont repéré. C’est l'intervention d'un vieux trappeur, Labessette, qui va le sauver d’une mort certaine. Lui aussi vit seul car sa femme aujourd’hui décédée, une squaw, l’a quitté pour partir à Québec avec leurs enfants afin de leur assurer un avenir plus prometteur. Ecureuil lui rappelant l’un de ses fils, le vieil homme lui propose de rester pour l’hiver. Avec le retour du printemps, Ecureuil se met en route pour la Vallée Bleue. A la factorerie, Benjamin Graindal et sa compagne Louise qui la dirige d’une main de maître d’où le surnom de "Petit Homme" que lui ont donné les Indiens, reçoivent la visite d'un Chippewa des Grands Lacs. Celui-ci apporte des nouvelles du fort Michilimackinac qui risquent bien de bouleverser leur avenir. Pionniers du nouveau monde 21 plancheMon avis : Sous la plume de Maryse et Jean-François Charles, voici de nouvelles tranches de vie mettant en scène les personnages principaux de la série qui nous sont devenus familiers, Benjamin et Louise qui s’efforcent de maintenir leur commerce à flot et, bien sûr, Ecureuil. L’aventure se poursuit au fil d’un récit dense et documenté, occasion pour nous d’en savoir toujours un peu plus sur les trappeurs, les commerçants de peaux et fourrures, les Indiens Crees et Chippewas… sur les habitudes et modes de vie, les coutumes de l’époque dans ce Nouveau Monde. Pionniers du nouveau monde 21 planche autreEn charge de l’illustration depuis le tome 7, Ersel nous propose une nouvelle fois un dessin de qualité avec de belles cases riches en détails et décors, en particulier de superbes paysages naturels de montagnes ou de forêts à perte de vue sans oublier les représentants de la communauté indienne. On lui doit également l’illustration de couverture de ce tome 21 donnant le ton de l’aventure vécue par Ecureuil. Et comme de coutume, une très belle mise en couleurs de Bertrand Denoulet soulignant les diverses ambiances du récit et apportant volume et clarté à l’ensemble. 

SDJuan

 

chroniques BD

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.