Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

SAMURAI

Samurai 11 le sabre et le lotusTome 11: Le sabre et le lotus
Scénario: Jean-François Di Giorgio 
Dessin: Cristina Mormille
Couleurs: Lorenzo Pieri.
Couverture: Frédéric Genêt
Edition: Soleil
Dépot légal: juin 2017

La belle Sekiyo a rejoint son fiancé Kozaemon dans son village. Alors qu’ils se baignent et s'amusent dans l'eau de la rivière en toute insouciance, un bruit les surprend. Kozaemon sort aussitôt de l’eau pour vérifier si quelqu’un les épie. Sekiyo se lance derrière lui espérant le rattraper mais ne peut que constater qu’il a disparu. Elle ne retrouvera flottant sur l’eau que le bracelet en corde enroulé autour du poignet de son fiancé. De passage au village, Takeo est témoin d’une tentative de kidnapping de la part de ninjas sur la princesse Omi et le fils d'un des plus importants Shogun du pays avec qui elle devait se marier. Bravant le danger, il n’hésite pas à intervenir pour les sauver. En guise de remerciement, le shogun propose à Takeo le poste de maître d'armes. Mais ce geste ne va pas plaire à tout le monde. De son côté, Sekiyo saisit cette opportunité pour demander à Takeo de retrouver Kozaemon sachant qu’il ne pourra refuser ce service à celle qui fut son amour de jeunesse. Mais personne ne pouvait prévoir ce qui va leur arriver par la suite.

Samurai 11 le sabre et le lotus plancheMon avis: Un récit dans la plus pure tradition des ronins, samouraïs et shoguns. Tout est réuni, une disparition, une vengeance, des combats héroïques, des trahisons, un amour passé remontant à la surface, tout y est pour nous offrir un beau récit d'aventures que Di Giorgio mène de main de maître. Au dessin, Cristina Mormile démontre une nouvelle fois sa parfaite maîtrise du crayon, nous offrant un bel album mêlant les scènes de plongée et contre-plongées, des cases délicatement détaillées avec de somptueux décors et des scènes de combats épiques. Les couleurs de Lorenzo Pieri mettent en valeur le dessin et les ombres rehaussent les couleurs, donnant à l’ensemble du relief et de la profondeur. La couverture réalisée par Frédéric Genêt est tout simplement superbe. En attirant tout de suite le regard, elle est ce qu’il y a de plus efficace pour tout album BD qui cherche à se placer parmi la multitude des parutions. Il est clair que la série "Samurai" a encore un bel avenir devant soi.

SDJ

 

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !