Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Batman & Robin 2

Batman robin 2La guerre des Robin.
Scénariste: Peter J. Tomasi.
Dessinateurs: Patrick Gleason, Lee Garbett, Andy Clarke et Tomas Giorello.
Encrage: Mick Gray, Ray McCarthy, Keith Champagne, Tom Nguyen, Tomas Giorello; Coloristes: John Kalish, Allen Passalaqua, Hi-Fi.
Editions: Urban Comics. 
Dépot légal: Novembre 2014.

Résumé:

Malgré son jeune âge, Damian Wayne a vite compris grâce à son éducation et surtout depuis son arrivée chez son père qu’il a été manipulé par sa mère. Sa formation à l’école des assassins lui a fait comprendre que presque rien ne lui est impossible et qu’il peut être le meilleur en tout surtout dans l’art de tuer. Depuis que son père Bruce Wayne, alias Batman, s’occupe de lui, il fait tout pour être le meilleur. Et pour se prouver à soi-même que c’est bien le cas, il décide de défier les anciens Robin afin de leur démontrer que c’est bien lui le meilleur d’entre tous et qu'il est le seul à pouvoir assumer à présent l'héritage "Robin". L'un après l'autre, Damian va les affronter avec plus ou moins de succès. De son côté, Batman aimerait lui aussi être convaincu qu'il peut faire confiance à Damian. En cette période plus troublée que jamais il aimerait pouvoir compter sur lui car le Joker est de retour et peut apparaître à chaque instant; il y a toujours ce contrat de 500 millions de dollars sur la tête de Damian à l’initiative de Talia, sa propre mère; l'Ergot, l’homme de main de la cour des hiboux, est complètement déchaîné; et il y a ce nouveau venu à Gotham qui avec sa secte du Club Saturne transforme les gens en zombies affamés dévorant tous ceux qui se trouvent sur leur passage. Il y a donc urgence pour Batman de savoir s'il peut compter à chaque instant sur son fils Damian alias le nouveau Robin.

Batman et robin 2 planche

Mon avis:

Le scénariste, Peter J. Tomasi, nous fait vivre plus que jamais la tension qui existe entre Bruce Wayne/Batman et son fils Damian qui a reçu en héritage le costume de Robin avec tout ce que cela implique comme responsabilités. Le conflit est permanent entre "justice, droiture, honorabilité et fierté" enseignées tant bien que mal par son père et le devoir "d'être le meilleur quoi qu'il arrive et d’être sans pitié" enseigné par sa mère et l'école des assassins. L'album illustre le chemin laborieux mais constructif entrepris par Batman avec son fils pour lui faire comprendre sa manière de vivre et de penser. On sent bien que Damian s'humanise peu à peu et que chaque pas en ce sens constitue un exploit pour Batman. Mais on sent bien également qu'il suffirait d'un rien pour que ce gamin bascule de nouveau dans le meurtre de sang-froid et devienne en quelque sorte irrécupérable. Comme précédemment, les dessins des Patrick Gleason, Lee Garbett, Andy Clarke et Tomas Giorello sont d'une qualité à couper le souffle tant pour les décors que pour représenter l'action dans un style très cinématographique. On a l’impression que les dessinateurs des séries "Batman et Robin" ainsi que "Batman" chez Urban Comics se sont donné le mot pour relever encore d’un cran la qualité de la série si tant est que cela soit possible. Ils ont même réussi à dessiner les différents Robin sans que l'on puisse les confondre l'un avec l'autre. Un très bel opus à se procurer au plus vite ou à se faire offrir en cadeau de Noël, c'est le moment !

BD chroniques auteurs. Batman comics Super-héros

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.