Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CAPABLANCA

Capablanca 1 a 6 Coup de coeurScénario : Joan MUNDET
 Dessin : Joan MUNDET
 Couleurs : Joan MUNDET
 Dépot légal : 2020/2021
 Editeur : BD Must
 Format : Grand format
 ISBN : 978-2-87535-510-2
 Nombre de pages : +/- 54

Capablanca planche du tome 1L’action se déroule en Catalogne au début du XVIIe siècle. Tout commence en 1604 avec l'enquête sur la mort d'une jeune femme dont le corps a été retrouvé au bord du Camino Real aussi appelé Camino Ignaciano (chemin ignatien). Pour rappel, il s’agit du chemin parcouru en 1522 par Ignacio de Loyola, prêtre et théologien fondateur de la Compagnie de Jésus, autrement dit l’Ordre des Jésuites, depuis sa maison natale d’Azpeitia en Euskadi jusqu’à Manresa non loin de Montserrat (au nord de Barcelone) sur les terres du Pays basque, de Rioja, Navarre, Aragon et Catalogne.
Après la découverte du cadavre, le procureur en personne décide de se charger du dossier. Alors que la présence de boutons sur le corps de la victime donne à penser qu’elle était malade, on découvre sur elle un certificat de bonne santé. Ce document va permettre de l’identifier et de poursuivre l’enquête. Cette femme s'appelle Doña Joana Parès. Elle est de nationalité française. Elle est la deuxième épouse d'Antich Muntada avec qui elle a eu un enfant nommé Joan. Après le décès de sa première femme avec laquelle il a eu deux fils – désormais les demi-frères de Joan –  Antich Muntada s’est remarié, ce que ses deux garçons n’ont pas du tout apprécié. Après la naissance de Joan, l’un d’eux en particulier, Sébastiá, n’a eu de cesse de rendre la vie impossible à son jeune demi-frère, l’humilier, le traiter de bâtard. Heureusement, Joan avait le soutien de Jerónita la femme de l’autre frère…Capablanca planche du tome 2Les années passent et nous voici en 1607. La milice urbaine catalane pourchasse un redoutable bandit nommé Caracreu et sa bande de malfrats. Une véritable course poursuite s’est engagée qui menace la paix dans la région. Un peu plus tard, un certain Don Rodrigo de Ucero y Acosta fait son apparition chez les Muntada. Il revendique le "château" de Pera et l’ensemble du domaine sur lequel les Muntada ont installé leur ferme. Il brandit un testament signé par Don Gregorio de Clasqueri, le seigneur des lieux qui lui lègue la propriété de tous ses biens. La vie paisible semble s’éloigner encore un peu plus pour les Muntada. Tous les événements survenus depuis la mort de cette femme vont s’enchaîner et venir chambouler la vie des uns et des autres, en commençant par celle du jeune Joan Muntada. Ce n’est que le début d’une longue descente aux enfers pour celui qui va devenir le brigand connu sous le nom de Capablanca.Capablanca planche du tome 3Mon avis: Joan Mundet nous propose une œuvre de fiction sur fond historique se déroulant au XVIIe siècle dans la région de la Sierra de l’Obac (à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Barcelone).
C’est là que trouvaient refuge et sévissaient des hors-la-loi et bandits de grand chemin catalans qui terrorisaient tous ceux qui se hasardaient à traverser la région. Selon, la légende le bandit Capablanca se serait caché dans une grotte au pied du Muronell, au cœur même de cette zone rocheuse calcaire comportant plusieurs grottes et gouffres dans son sous-sol.
La zone est aujourd’hui transformée en "Parc Natural de Sant Llorenç del Munt i l'Obac".Capablanca planche du tome 6Non seulement l’auteur nous raconte mais il nous fait réellement vivre l'histoire de ce jeune homme dont le caractère et le rapport à la vie vont évoluer et se transformer au fil des albums à mesure qu’il découvre qu’il vit dans un monde cruel et sans pitié. Il va s’instruire mais surtout se former au maniement de la "tolédienne" autrement dit l’épée, devenir plus fort et un redoutable combattant jusqu’à … [pas de spoiler :-)].
Joan Mundet
nous propose une œuvre de fiction historique dans un style plutôt picaresque. Il a une maîtrise parfaite de la narration qui a été pensée dans son ensemble. En effet, dans son format original l’histoire est prévue en six albums comportant chacun 112 pages réparties en 8 chapitres, chaque album constituant en quelque sorte un épisode complet. En dépit d’un découpage différent, la VF offre une lecture plaisante grâce au fait qu’elle est éditée en packs de 3 tomes de +/-56 pages chacun.
La partie graphique colle tout à fait à la narration avec une grande diversité de plans, des décors fouillés, des personnages expressifs.
La VF bénéficie d’une mise en couleurs contrairement aux albums espagnols dans lesquels l’auteur nous offre un magnifique noir et blanc.
On sent le dessin pensé pour du noir et blanc au départ. Un trait net et précis mis en valeur par un encrage puissant (en 2019, la réédition en intégrale chez Panini España dans la collection Evolution Comics bénéficie elle aussi d’une mise en couleurs).
Ces couleurs sont plutôt atypiques, une sorte de trichromie à dominante sépia mais aussi quelques cases en gris bleuté.Capablanca joan mundetLa série est prévue (en VF) en quatre cycles de trois tomes dont le troisième est actuellement en librairie, chaque pack étant vendu avec ex-libris numérotés et pour ce pack (tomes 4 à 6) un dossier format A4 broché.

SDJuan

 

BD auteurs.

  • 3 votes. Moyenne 4.7 sur 5.