Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

DAREDEVIL All New All Different Marvel

Daredevil all new all diferent marvelTome 1: Un témoin gênant.
Scénario: Charles Soule.
Dessinateur: Ron Garney et Goran Sudzuka
Couleur: Matt Milla.
Edition Panini Comics Marvel. 
Collection: 100% Marvel.
Dépot légal : novembre 2016
Prix: 15,45€

 

Histoire: Daredevil autrement dit Matthew "Matt" Murdock a changé. Non seulement son identité secrète a été dévoilée mais à présent il est procureur. De retour à New York, il retrouve son ancien quartier, Hell’s Kitchen. C’est là que Sam, alias Blindspot, un jeune chinois super-héros encore en herbe, passe son temps à l’observer se battre. Il finira même par demander à celui qu’on surnomme "tête à cornes" en référence à son pseudo Daredevil de bien vouloir devenir son coach, son mentor. Contre toute attente, "l’homme sans peur" accepte et lui donne rendez-vous pour un premier affrontement contre les représentants de l’église des Dix Doigts, une organisation criminelle bien installée qu’il a bien l’intention de déloger. Si leur duo fonctionne bien, sera-t-il assez puissant face à "La Main", cette autre organisation criminelle internationale ?

Daredevil all new un temoin genant plancheMon avis: 

Mon avis: Daredevil nous revient après diverses mésaventures sur la côte ouest des États-Unis. C’est donc un retour aux sources, mais cette fois il est épaulé par un partenaire dans le style "Batman et Robin", même si on note le désir chez Blindspot d'aider en priorité son quartier, Chinatown. Cette nouvelle série Daredevil s'appuie sur les classiques du genre: action, combats et retour du héros à New York, comme procureur mais surtout comme protecteur attitré de son quartier. L’enquête est bien menée avec de nouveaux adversaires comme l'organisation des Dix-Doigts mais également son éternel ennemi, La Main. Un nouveau Tandem à la tête de la série ? Je ne vais pas m'en plaindre surtout lorsqu’on regarde le graphisme.

Daredevil all new plancheLes dessins de Ron Garney pour les trois premiers épisodes sont très bons, jouant beaucoup avec la lumière et les jeux d'ombre qu’il maîtrise parfaitement. L’action bien présente et l’organisation des pages donnent au récit un aspect cinématographique. Pour la suite, Gora Sudzuka maintient parfaitement ce style graphique avec le même niveau de qualité. Les couleurs de Matt Milla alternant bichromie et quadrichromie soulignent le côté sombre de l'intrigue en donnant du relief aux deux héros présentés dans les tons N&B avec une simple touche de rouge écarlate faisant ressortir DD dans les scènes d'action. Daredevil nous revient comme on l'aime, intelligent, sans peur et combatif dans un rôle de coach qui, au final, lui sied bien. 

SDJ

 

chroniques BD auteurs. comics Super-héros

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !