Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Chroniques

Quelques-unes des BD qui nous ont le plus marqués.
N’y voyez aucun a priori, aucune prise de tête, aucune volonté de gonfler nos egos mais tout simplement l’envie de vous faire partager nos impressions de lecture. 

  • ELEKTRA Renaît à la vie

    Elektra renait a la vieCoup de coeurScénario : Frank MILLER
    Dessin : Frank MILLER
    Couleurs : Lynn VARLEY
    Dépot légal : Mai 2021
    Editeur : Panini comics
    Format : Giant Size 25.5X35.5
    ISBN : 2809496250
    Nombre de pages : 96

    En proie aux tourments et souffrances, Matt Murdoch se rend à l’église pour se confesser. Chaque nuit il fait un cauchemar, toujours le même. Il revoit Elektra vivante. Elle est poursuivie et rattrapée par ses ennemis. Pourtant il sait que ce n’est pas possible. Il l’a vue mourir puisqu’au terme de son long combat contre Bullseye, elle a rendu son dernier souffle entre ses bras. Matt a déjà empêché les ninjas de la Main de la faire revenir à la vie pour leur servir à nouveau de tueuse à gages. Et pourtant son instinct lui crie qu’elle est vivante et qu’il se passe quelque chose. Il est convaincu que Bullseye est au cœur de ce mystère. Que l’on veut faire revenir à la vie un Bullseye plus fort, plus puissant que jamais pour tuer Elektra. Mais est-ce la réalité ou un cauchemar, ce même cauchemar qui n’en finit pas de le hanter ?Elektra renait a la vie plancheMon avis : C’est Frank Miller qui a créé le personnage d’Elektra Natchios, alias Elektra. Elle est apparue pour la première fois en janvier 1981 dans le numéro 168 de la série Daredevil où elle est devenue une criminelle après l’assassinat de son père sous ses yeux. Elle est tuée un an plus tard par Bullseye dans un épisode devenu culte où elle réussit à se traîner mourante jusque dans les bras de Matt Murdoch pour rendre son dernier souffle.
    Frank Miller ressuscitera son personnage plus tard avec Bill Sienkiewicz dans "Elektra Assassin". 
    Avec "Elektra renaît à la vie", Frank Miller nous propose un épisode hors continuité (publié en 1990 sous le titre original Elektra Lives Again, traduit par Elektra le Retour dans la version française parue en 1991 chez Comics USA) et ensuite Elektra renaît à la vie en 2017 pour les 20 ans de Panini France.Elektra renait a la vie planche ninjas
    Retour cruel pour le héros sans peur en proie à une véritable obsession pour l’amour de sa vie qu’il sent vivante. Matt Murdoch se parle à lui-même et est son propre spectateur, s’efforçant de comprendre ce qui lui arrive, de trouver des réponses et de ne pas perdre pied au point de devoir prendre des tranquillisants. Il sait déjà qu’un ultime combat va se jouer autour de Bullseye, Elektra et lui.
    Frank Miller nous propose ici une intrigue originale, très personnelle, qui sort vraiment des sentiers battus.
    Ses dessins, reconnaissables entre tous, alternant grandes et petites cases (en série), font mouche.
    Un découpage et des cadrages très efficaces, des scènes d’action avec des personnages en suspension, toutes sortes de symboles y compris religieux et de nombreux décors plutôt dépouillés et froids.
    Les couleurs de Lynn Varley soulignent bien l’atmosphère dramatique par l’utilisation de teintes pâles, à l’exception des personnages qui tranchent fortement sur ce fond volontairement plus terne et blafard.Elektra renait a la vie jacquette
    Une très belle réédition en super grand format avec jaquette illustrée formant un poster une fois dépliée

    SDJuan