Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Chroniques

Quelques-unes des BD qui nous ont le plus marqués.
N’y voyez aucun a priori, aucune prise de tête, aucune volonté de gonfler nos egos mais tout simplement l’envie de vous faire partager nos impressions de lecture. 

  • FLIC À LA PJ

    TFlic a la pjome 1 : Go fast !
    Scénario : Éric CORBEYRAN
    Dessin : Luca MALISAN
    Couleurs : Chiara ZEPPEGNO
    D'après le vécu de Ludovic ARMOËT 
    Dépot légal : août 2021
    Editeur : Delcourt
    Grand Format
    ISBN : 978-2-413-03679-1
    Nombre de pages : 62

    Au village d’Hell-Bourg sur l’île de la Réunion, Ludovic, 8 ans, sert la messe comme enfant de chœur auprès de son oncle, le curé de la paroisse. Mais au fond de lui, la seule idée qui l’anime est de devenir flic. C’est là aussi, sur les hauts de l’île au pied du piton d’Anchaing qu’il va connaître et vivre son premier grand amour non sans mal face à sa famille, mais il tiendra bon. Des années plus tard, son rêve s’est concrétisé. Il est enfin flic. Qui plus est, il a même rejoint la métropole comme lieutenant à l’antenne d’Evry du SRPJ de Versailles. Aujourd’hui, le voici chargé d’un vol de voiture. Pas n’importe laquelle, la BMW cabriolet de Pierre Perret. C’est l’élément déclencheur d’une enquête sur l’une des plus grosses prises de drogue qui aboutira au démantèlement d’un réseau de transport par "Go Fast" entre l’Espagne et la France … Flic a la pj page 7Mon avis : Éric Corbeyran et Ludovic Armoët (ancien inspecteur de la PJ) sont devenus amis lors de l’écriture de ce premier tome dans lequel on retrouve ce dernier comme personnage principal. Nous découvrons sa jeunesse à la Réunion au milieu de sa famille et ses premières enquêtes en métropole. On sent parfaitement le vécu derrière le scénario bien calibré, bien construit, bref très efficace, de Corbeyran qui utilise tous les moyens narratifs à sa disposition (descriptifs, narratifs, dialogues, pensées et/ou réflexions des protagonistes). Cette belle collaboration nous offre une narration fluide et limpide évoluant sur un rythme bien plus calme que la couverture ne le laisse supposer. Ce récit policier largement documenté s’appuie sur les affaires traitées par Ludovic, nous plongeant dans les coulisses du SRPJ (Service régional de Police judiciaire), un service assez mal connu voire mal perçu par certains. On en découvre le fonctionnement, comment les "coups" se préparent largement en amont et, comme le montre cette aventure, comment la police doit faire face à des enquêtes de longue haleine, menées en partenariat avec les "stups" et parfois les polices étrangères. Le quotidien de la Brigade fait aussi partie du récit, les relations de travail et les liens entre collègues, mais aussi la personnalité de l’homme qu’est Ludovic, ses buts voire son idéal dans la vie, sa vie intime, son côté poète, sa sensibilité.
    Les dessins de Luca Malisan nous font vivre l'aventure avec savoir-faire. La vie policière est illustrée avec réalisme. Les visages des nombreux personnages sont bien reconnaissables au profit de la lecture. Les décors urbains sont plutôt réussis et les paysages réunionnais magnifiques. Beaucoup de soin donné aux courses-poursuites survitaminées entre les luxueux bolides des malfrats et les véhicules de la police.
    La mise en couleurs digitale de Chiara Zepegno se révèle agréable et bien adaptée à l’histoire.
    Début prometteur pour cette série policière inspirée de faits réels.

    SDJuan