Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LE TUEUR Affaires d'état

Tueur affaires d etat 1Coup de coeur 1Tome 1 : Traitement négatif
Scénario : MATZ
Dessin : Luc JACAMON
Couleurs : Luc JACAMON
Edition : 
Ob 7f2d3c casterman2
Dépot légal : 15 janvier 2020
Nombre de planches : 54

Cadre au sein d'une entreprise d’une ville portuaire, Denis est en réalité sous couverture des services secrets. Depuis qu'il s'est fait coincer en Patagonie, il doit travailler pour les services de la DGSE de l'État français. Qui plus est, il doit travailler en équipe avec Barbara qui se charge de toute la logistique des opérations et de Nicolas, un ancien des forces spéciales. Pour sa première mission, il doit suivre un certain Nabil Jebbouri et découvrir au plus vite ses vulnérabilités afin qu'ils puissent passer à l'action. Car sous les apparences d’un modeste gratte-papier de mairie se cache un gros dealer qui bénéficie à coup sûr de complicités en haut lieu pour être aussi intouchable d’autant qu’à première vue la discrétion ne semble pas être son fort. Des têtes haut placées risquent bien de tomber.Tueur affaires d etat 1 planche 1Mon avis: Sous-titrée "Affaires d’État", la série Le Tueur reprend du service sur de nouvelles bases. Sous l'apparence d'une filature des plus banales, le scénariste Matz renoue avec ce célèbre personnage après six années d'absence. Pour ce nouveau cycle, le Tueur se retrouve au service des autorités pour nous démontrer une nouvelle fois son professionnalisme et son savoir-faire. Avec son calme habituel, il va devoir s’attaquer à la corruption, découvrir jusqu'où le système est corrompu et jusqu'où l'État est prêt à aller ou faire des concessions pour rétablir la paix et la sécurité. On retrouve avec plaisir les effets de narration propres à la série, notamment ce regard noir du Tueur sur la société et le "système". Sur un rythme soutenu, le Tueur pose l'intrigue et aborde les bonnes questions, celles qui dérangent.Le tueur 11 plancheLuc Jacamon renoue avec des planches sur papier comme pour les deux premiers tomes de la série: dessin et couleurs directes pour notre plus grand plaisir ! Un travail de qualité pour des cases et planches immédiatement reconnaissables par le style, la griffe Jacamon. Des cadrages réussis, une mise en page efficace, des regards, des attitudes éloquents pour une très bonne lisibilité qui sert parfaitement l'intrigue.

On (re)prend plaisir à retrouver notre (anti-)héros pour ce nouveau cycle qui s'annonce une fois de plus de très bonne qualité. Comme preuve, voici ce qu'en pense le scénariste américain Brian Michael Bendis : « One of the best graphic novel series of the last ten years. I toast you, Matz and Luc Jacamon, and I thank you. » !!!

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.