Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

JOE GOLEM, détective de l'occulte

TJoe golem detective de l occulteome 1
Scénario : Mike Mignola & Christopher Golden 
Dessin : Patric Reynolds 
Couleurs : Dave Stewart 
Couverture : David Palumbo
Dépot légal : Mai 2018
Editeur :
Delcourt
Collection : Contrebande
Nombre de planches : 108

Bien qu’il ne soit plus tout jeune, le détective Simon Church reste le plus grand détective de l'occulte. Mais en cette seconde moitié du 20e siècle, il doit se faire aider davantage par le non moins réputé détective Joe Golem. En fait, les deux hommes travaillent ensemble depuis très longtemps, depuis le Grand Désastre qui a submergé la moitié de Manhattan et englouti une bonne partie du cœur de New York. Cela fait bien longtemps qu’ils se connaissent depuis qu’une nouvelle ère semble avoir pris possession du Lower Manhattan après le tremblement de terre et le raz-de-marée qui s’en est suivi. En effet, des enfants disparaissent enlevés par une créature aquatique effrayante qui les emmène sous les eaux. Church et Golem sont déterminés à les retrouver. 

Joe golem detective de l occulte plancheMon avis: Indépendante de la série Hellboy, "Joe Golem" en est pourtant très proche sur pas mal de points. Toutes deux mettent en scène des enquêtes autour d'événements occultes et de scientifiques s’adonnant à des opérations plus que douteuses mêlant alchimie, sorcellerie et croyances diverses. Pouvant être lue tout à fait indépendamment, cette nouvelle série commence très fort, sorte de récit trépidant à l'ambiance pulp dans un New York dévasté et noyé par les flots. Nos deux détectives de l'occulte risquent bien de faire des vagues dans cet univers fantastique. Et quand on sait que Mike Mignola, le créateur, l'encreur et l’un des dessinateurs de la série Hellboy, est à la tête de ce nouveau titre aux côtés de Christopher Golden, il n’y a rien d'étonnant à cela.

De son côté, Patrick Reynolds nous propose un dessin dans un style réaliste de très bonne facture, caractérisé par un encrage prononcé, en particulier pour représenter les ambiances sombres et intrigantes sur fond de décor new yorkais des années 60, mais aussi pour nous immerger dans les eaux à la découverte de la cité engloutie et à la recherche des gamins disparus ou nous faire sursauter face à l’inquiétante créature marine et autres créatures maléfiques mythiques. La mise en couleurs réalisée par Dave Stewart accentue encore cet aspect pénible et terrifiant.

À en juger d’après ce premier album dans le genre polar fantastique écrit dans un style vif et percutant et agréablement illustré, "Joe Golem, Détective de l’occulte" s’annonce comme une série prometteuse. 

A découvrir également en fin d'album: les 15 pages de galerie de couvertures et d'illustrations et son sketchbook.

SDJuan

 

chroniques auteurs. Batman comics Super-héros

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.