Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Les Maîtres Inquisiteurs

Maitres inquisiteurs 2Tome 2 Sasmaël
Scénario: Nicolas Jarry
Dessin : Paolo Deplano
Couleurs : Digikore Studios
Couverture : Benoît Bertrand.
Edition: Soleil Production.
Dépôt légal: juin 2015.

Histoire:

Accompagné de son équipe, le maître inquisiteur Sasmaël arrive sur les lieux d'un massacre à la limite de l’insoutenable même pour quelqu’un de sa trempe pourtant habitué au sang et à la barbarie. Cette fois, c'est différent, tout semble indiquer que le tueur n'est autre que Fendraël, un maître inquisiteur qui a été son instructeur. Son enquête va devoir déterminer pourquoi Fendraël est venu dans l’un des plus grands ports de Sardaigne dans le but d’assassiner le prince Bran de Tyr. L'autopsie va révéler que le prince a été drogué avec une forte dose d'absinthe pourpre, une drogue très puissante qui permet en usage normal de façonner son corps et son cerveau, chacun des organes, afin d’en tirer le maximum. Mais lorsque cette drogue est prise maladroitement, elle devient toxique et fatale. Seul les alchimistes les plus doués et les plus avisés peuvent arriver à un tel exploit. Ils sont peu nombreux et la plupart font partie de l'ordre. C’est grâce à l’absinthe que Fendraël a modelé son corps pour être plus puissant et ne pas ressentir la douleur. L’enquête conduit Sasmaël et sa collègue et compagne, l’elfe Lotweën, jusqu’au frère du prince Bran, membre de la confrérie Solaire, confirmant que celle-ci est bien réelle et loin d'être une légende. Ils soupçonnent le trafic d'opium et l'asservissement des Orcs d’être à l’origine de cet assassinat, ce qui les ramènent vers l'Ordre des Maîtres Inquisiteurs car lui seul aurait permis un commerce d'une telle importance. Comment l'Ordre peut-il être mêlé de près ou de loin à cette affaire? Sur quoi porte l’enquête menée par Fendraël et son elfe et quels liens unissent l'Ordre des Maîtres Inquisiteurs et l'Ordre solaire?

Maitres inquisiteurs 2 planche
Mon avis: Voici un tome 2 tout aussi bon que le premier (tome 1 réalisé par Peru et Goux). Au lancement d’une série, le renom des auteurs est important pour capter l’intérêt et la confiance du public. L’éditeur a bien compris qu’il devait maintenir le même de niveau de qualité pour cette suite qu’il a confiée à Nicolas Jarry (Le Crépuscule des Dieux, Les Elfes, Mercenaires, Les Nains, La Rose et la Croix, Troie, Trône d'argile, etc.) et Paolo Deplano (Les Exilés d'Asceltis, Un Coin de Ciel Bleu, Mercenaires, etc.) un gage de qualité pour pérenniser la série. Le scénario de Nicolas Jarry se révèle riche en revirements de situation et événements qui relancent l'enquête de manière intéressante et explicite annonçant d’autres albums tout aussi captivants. On retrouve ici la qualité du dessin de Paolo Deplano déjà appréciée dans Mercenaires. Un dessin net et précis qui sert parfaitement la trame d’une série appelée à faire parler d'elle. Les paysages n'ont rien à envier aux personnages et aux scènes d'action, l’ensemble, couleurs comprises des Digikore Studios, offrant un très bon moment de lecture dans cet univers d'heroic fantasy où chacun trouvera les meilleurs ingrédients du genre.

SDJ

BD chroniques auteurs.

  • 2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.