Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

SUICIDE SQUAD 11 et 12

Suicide squad 11Suicide squad 12Tome 11 et 12
Scénario : Collectif dont Christopher Priest, Benjamen Percy et Dan Abnett
Dessin : Collectif dont Carlo Pagulayan, Roberto Viacava, Paul Pelletier, Khoi Pham, Phil Hester, Joe Bennet et Brett Booth
Couleurs : Collectif
Dépot légal : Mai et juin 2018
Editeur : Urban Comics
Collection : DC Presse
Format : Format comics
Planches :176

Coup de coeur 1Contenu pour le 11: • SUICIDE SQUAD #18 et #19 • JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #7 • HARLEY QUINN #19 et #20 • DEATHSTROKE #18 • TITANS #11 • TEEN TITANS #8
Contenu pour le 12 en vo: • SUICIDE SQUAD #20 et #21 • JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #8 et #9 • HARLEY QUINN #21 • TEEN TITANS ANNUAL #1 • DEATHSTROKE #19

Chronique uniquement sur "le contrat Lazare" pour les série Deathstroke, Teen Titans et Titans.

Slade Wilson, alias Deathstroke, est connu comme étant le mercenaire le plus dangereux au monde. Et pourtant, aujourd'hui il se retrouve à un tournant décisif de sa vie. Il a trouvé le moyen de repartir dans le passé et d’y corriger ses erreurs et aussi de sauver son fils Grant avant qu'il ne tombe raide mort en combattant les Jeunes Titans. Mais pour cela, il doit passer un accord avec les Flash, quitte même à les torturer s’ils refusent de l’écouter. En effet, Deathstroke a besoin de la force véloce que seuls les Flash sont capables d'utiliser en fusionnant avec elle pour perturber le flux temporel dès qu’ils atteignent la vitesse de la lumière. Seulement, le recours à cette force a un prix: le risque de ne pas pouvoir revenir du passé mais aussi celui d’affecter le présent en le changeant en mieux ou en pire, mais cela on l’ignore. Il leur propose donc un marché: s'il arrive à retourner dans le passé, il passera du bon côté et arrêtera de tuer des gens. Mais n'avait-il pas déjà passé un "contrat Lazare" aux mêmes conditions avec quelqu'un d'autre? Deathstroke aura affaire aux deux équipes des Titans, l'une dirigée par Nightwing et l'autre par Robin, toutes deux ayant chacune son propre Flash et son propre Wally West, une coïncidence?

The lazarus contract jtMon avis: Inclus dans le mensuel DC Presse "Suicide Squad Rebirth" (n°1 paru en juillet 2017), ces nouveaux épisodes (#11 et 12) sont l’occasion pour Deathstroke de croiser à nouveau les Jeunes Titans. Ce nouveau run va sans aucun doute faire plaisir à tous les fans de la première heure des Jeunes Titans (New Teen Titans) de Marv Wolfman et Georges Perez, auxquels on doit les épisodes relatant les tous premiers affrontements entre Deathstroke et les JT, mais aussi le décès de son fils dû à la même cause, à savoir le sérum censé le rendre plus fort, plus résistant, plus rapide, plus combatif, en un mot le transformer en un super-combattant à l’image de son père. Cette fois, Deathstroke cherche à effacer son passé de super-vilain afin de repartir de zéro. Un peu de la même manière que Magnéto, le pire adversaire des X-Men, avait changé de bord pour finalement les rejoindre et passer du côté des "gentils". Ce n'est pas la première fois que les scénaristes entreprennent de redorer le blason d’un super-vilain, comme ici avec Deathstroke, et d’en profiter pour remettre sur les rails d'anciens personnages tels Jéricho, Terra et bien d'autres. Certes, on relève quelques incohérences mais l'ensemble tient bien la route.

The lazarus contractCôté dessin, ce run avec les Jeunes Titans se révèle très efficace, avec des illustrations dynamiques et débordantes d’énergie vu le nombre de Flash, en plus de Deathstroke, qui utilisent la force véloce. L’ensemble est également riche en décors et en détails. Le travail sur les couleurs aboutit à un résultat très lumineux.

 Teen titans Deathstroke 3 Titans flash 

Beaucoup comme moi apprécient de retrouver l’équipe des Jeunes Titans tout en regrettant que, contrairement aux autres personnages de l’univers DC, ils n’aient pas droit eux aussi à un album "intégral" cartonné. Dommage !

SDJuan

 

chroniques auteurs. Batman comics Super-héros

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.