Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Maîtres inquisiteurs 5

Maitres inquisiteurs 5Tome 5: Aronn.

Scénariste : Cordurié, Sylvain.
Dessinateur : Poupard, Jean-Charles.
Coloriste : Digikore studios.
Editeur: Soleil.
Dépot légal: Avril 2016

Histoire:

A Anderion, les prêtres sont garants de la protection de la cité et constituent le dernier rempart contre les dragons rouges. En effet, ils sont les seuls à connaître les versets sacrés qui leur permettent, une fois prononcés, de maintenir les dragons endormis, protégeant ainsi la cité de leurs attaques, mais aussi et surtout de soumettre ces mêmes dragons et de les diriger contre tout ennemi attaquant la cité. Mais quelqu'un a découvert le secret des prêtres et les a tous assassinés. Quant au grimoire contenant les versets, il a été rendu illisible par le feu. L’unique chance de survie de la cité est que le Maître inquisiteur Éleizer le Fou, actuellement emprisonné pour avoir essayé d'assassiner l'empereur, déclame à haute voix les versets sacrés qu’il connaît par cœur. Mais comme l'Ordre des Maîtres Inquisiteurs ne voudra jamais le libérer, la seule solution est de le faire évader et de le conduire coûte que coûte dans la cité afin qu’il prononce les versets deux nuits avant la pleine lune. Après, il sera trop tard, les dragons se réveilleront. Seul le mage Noria peut aider Anderion car il possède le pouvoir d’entrer en communication avec des personnes par les rêves. C’est donc par ce biais qu’il va entrer en communication avec le Maître Inquisiteur Aronn, qui a été son disciple, et son inséparable elfe Eldurin, auxquels il demande d'aller enlever Éliezer et de le ramener au plus vite grâce au pouvoir de téléportation d’Eldurin. Mais des forces obscures se terrent dans l'ombre et sont prêtes à attaquer à tout moment.

Maitres inquisiteurs 5 planche 1

Mon avis: Si cet album n’est pas loin d’être le meilleur de la série, c’est tout comme. Le scénario est bien construit, l’intrigue monte en puissance au fil des pages et l’action est digne des meilleurs films du genre. La fin nous laisse un petit goût amer d'injustice mais j’imagine que le dernier tome nous offrira un final à la hauteur. L'action, les dialogues, l'intrigue, le suspens, et tout ce qu'il faut pour faire une bonne BD d'aventure: Sylvain Cordurié ( Salem la Noire, Acriborea, Les différents Sherlock Holmes chez Soleil dans la collection 1800, Oracle, Walkyrie, La Mandragore, etc. ) est devenu, depuis un bon moment déjà, un auteur incontournable de la BD actuelle ! 

Maitres inquisiteurs 5 planche 4

Le dessin époustouflant de Jean-Charles Poupard ( Jack l'Eventreur, Le Chant des Runes ) contribue beaucoup au succès de cet album. Les scènes d'action sont spectaculaires et bien maîtrisées et l’auteur nous propose un découpage à la mode cinématographique qui atteint un niveau assez bluffant. Non seulement les scènes de combats et de magie ainsi que celles où les dragons entrent en jeu sont de très bonne qualité, mais plus globalement les décors sont majestueux tout au long de cette belle aventure. Les couleurs de Digikore ont fait un bon spectaculaire de qualité avec ce récit, elles sont tout en nuances et efficacité. On prend beaucoup de plaisir à sa lecture et on attend une fin qui va devoir se montrer à la hauteur des précédents albums pour que cette mini-série reste dans nos mémoires comme une belle réussite du genre.

SDJ

 

BD chroniques auteurs.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.