Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

MADELEINE, RÉSISTANTE T1

Madeleine resistante t1 couvCoup de coeurTome 1/3 . La Rose dégoupillée
Scénario : Jean-David MORVAN & Madeleine RIFFAUD
Dessin : Dominique BERTAIL
Couleurs : <Bichromie>
Archives  : Eloise DE LA MAISON
Dépot légal : août 2021
Editeur : Dupuis 1
Grand format
ISBN : 979-10-34742-75-2
Nombre de pages : 129

Madeleine resistante t11931, Madeleine Riffaud n'a que 6 ans lorsque dans l’arbre où elle a grimpé lui parviennent les appels de ses amis lui demandant de venir voir "un truc qui fait peur". Si d’autres filles n'auraient pas osé y aller, elle en revanche, ne faisant ni une ni deux, saute rejoindre ses amis pour leur prouver qu'elle n'est pas pareille et aussi un peu par curiosité. Il s'agit d'un obus que les gamins ont décidé de démonter pour le vendre en pièces détachées. Apercevant sa mère qui l’appelle en marchant dans leur direction, Madeleine court pour faire diversion et l’empêcher d’atteindre le buisson où se trouve l’obus, laissant aux autres le temps de se cacher ou de filer, persuadée qu’ils attendront son retour le lendemain pour continuer leur démontage. En fait, il n'en est rien et ce qui devait arriver arriva. Ses amis seront littéralement pulvérisés par l’explosion de l'obus. Ce ne sera qu'un début pour Madeleine. Plus tard ce seront les humiliations, une attaque de tuberculose, son premier rapport sexuel, plutôt un viol, très mal vécu et enfoui au plus profond de son inconscient pendant très longtemps, la peur des soldats allemands omniprésents face auxquels elle se montrera toujours stoïque. Expérience d’un déjà long chemin en dents de scie qui va la pousser à vouloir faire quelque chose de sa vie, en commençant par rejoindre la résistance sans trop savoir comment, tout en découvrant son premier amour... Madeleine resistante t1 plancheJd morvan avec madeleine riffaudMon avis : C'est après l’avoir vue dans un reportage télévisé que Jean-David Morvan a souhaité entrer en contact avec Madeleine Riffaud dans l’idée de raconter son histoire en bande dessinée.
Aujourd’hui âgée de 97 ans, Madeleine Riffaud a une mémoire prodigieuse même si elle a connu une période d’amnésie post-traumatique après la Libération. Elle est animée par le besoin de raconter sa vie, mais pour elle la BD, c’est pour les enfants. Son mari a réussi à la convaincre et accepter de faire le récit de sa vie pour une publication en bande dessinée car, selon lui, tout le monde et pas seulement les jeunes lisent de la BD.
Lors de ses nombreuses rencontres avec Jean-David Morvan et le dessinateur Dominique Bertail, qui sont devenus des amis, Madeleine a raconté son histoire mais aussi d’innombrables anecdotes et on le ressent dans l'album. À partir de ces centaines d’heures d’entretiens enregistrés, Jean-David Morvan a relevé le défi d’écrire l’exceptionnelle histoire de la vie de Madeleine. Madeleine riffaud cahiers 1Il nous a donné l’occasion de la découvrir dès juillet 2020 avec la parution du premier de trois cahiers "Madeleine" d’une quarantaine de pages chacun (le second ayant paru en février 2021 et le troisième en juin 2021) constituant le premier tome (publié ce 21 août 2021) d’un premier cycle racontant la guerre vue par Madeleine Riffaud. On notera en couverture du premier cahier un portrait de Madeleine dessiné par Picasso car, oui, elle l’a rencontré comme beaucoup d’autres personnalités de l’époque…Madeleine resistante t1 planche oradourMadeleine est une personne que la vie n'a pas épargnée mais qui a une énergie incroyable. C’est une battante, une survivante, dernier témoin encore vivant de la Libération de Paris. Organisée en chapitres, la narration est très fluide évitant le sentimentalisme et le sensationnalisme malgré le sujet traité.
On vit littéralement sa vie à ses côtés, tout au long d’un parcours extraordinairement difficile. On accroche tout de suite et on n'arrive plus à lâcher l'album tant on est pris par cette vie riche en événements et le parcours atypique si incroyable de cette femme qui entrera dans la Résistance à l’âge de 17 ans (sous le pseudo Rainer) durant la période de l'Occupation puis deviendra combattante lors de la Libération.
Madeleine riffaux avec jd morvan dominique bertailDominique Bertail s'est lui aussi longuement entretenu avec Madeleine pour son travail d’illustrateur. Il a mis à profit ses rencontres pour bâtir des storyboards et capter sur le vif des attitudes, des silhouettes. Il illustre parfaitement son témoignage en nous offrant ce très bel album dans des tons bleutés alternativement prononcés ou légers, selon l'ambiance, mais toujours élégants. Les paysages et les décors sont impressionnants. S’agissant des personnages, il s’attache beaucoup à leurs regards, adultes et enfants, qu’il représente par des yeux ronds, mais aussi à l’expression des sentiments qui les animent, la tension, la tendresse, l’amour sans oublier la détermination de l’héroïne qui, dans ce premier tome, relate son entrée dans la Résistance.
A découvrir en fin d’album plusieurs pages illustrant les rencontres parfois croustillantes entre les auteurs et Madeleine.Madeleine resistante t1 planche autreMadeleine riffaudUne lecture passionnante que chacun peut compléter par plusieurs vidéos sur Youtube, un livre d'entretiens intitulé "On l'appelait Rainer" paru lors du cinquantenaire de la Libération, et un documentaire réalisé en 2010 intitulé "Les trois guerres de Madeleine Riffaud". La chaîne télé Arte diffuse fin août un reportage qui lui est consacré à l’occasion de la commémoration du 77e anniversaire de la Libération de Paris (25 août 1944) et la sortie, presqie simultatnée avec la BD, du livre "Les Lignes de la Nuit".
Un album à ne surtout pas rater et à mettre entre toutes les mains pour que son histoire ne soit jamais oubliée.

SDJuan

BD auteurs.

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.