Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Walking Dead 25

Walking dead 25Tome 25: Sang pour sang.

Scénariste : Robert Kirkman.
Dessinateur : Charlie Adlard et Stefano Gaudiano.
Editeur: Delcourt.
Dépot légal: Mars 2016

Histoire:

Depuis que les zombies ont envahi le monde, les survivants s’efforcent tant bien que mal, et souvent plutôt mal, de survivre. Ils essayent de vivre le plus normalement possible dans ce genre de situation insolite. L'union faisant la force, leur meilleure chance d’y parvenir est de vivre en communauté plus ou moins importante. Mais lorsque deux communautés ou deux groupes se rencontrent, il arrive fréquemment que l'un veuille dominer l'autre voire l'exterminer pour en quelque sorte marquer son territoire. C'est ainsi qu’une douzaine de membres du groupe de Rick Grimes ont été exterminés par un autre groupe appelé "Chuchoteurs". Les têtes des victimes ont été empalées sur des piques servant justement à marquer leur territoire. Michonne qui a perdu l’être qui lui était le plus cher au monde s’oppose à Rick qui souhaite éviter d’autres victimes au sein de son groupe en refusant l’affrontement. Car il sait qu’une réplique de sa part alimenterait un engrenage infernal alors que la survie de son groupe a été déjà chèrement payée. Une question importante reste à régler toutefois : que faire de Lydia qui a fui le groupe des Chuchoteurs pour rejoindre celui de Rick ? Quelle que soit la décision, elle risque de faire bien des victimes des deux côtés.
Walking dead 25 planche
Mon avis: Ce n'est pas pour rien que cette série fonctionne et qu'elle a même fini par crever l'écran dans sa version télévisée ! Elle parvient à se renouveler constamment là où on ne l'attendait pas. Chaque personnage apporte son lot de surprises et de nouveaux défis et n'est pas éternel dans la série, à l’exception bien sûr de Rick Grimes. Cette fois l'affrontement est de taille et Robert Kirkman nous propose un scénario qui nous tient en haleine de bout en bout comme lui seul en a le secret. Les dessins sont toujours de qualité et capables de résister face à la série télé. Les deux versions peuvent coexister sans problème. Charlie Adlard et Stefano Gaudiano nous proposent un dessin réaliste, agrémenté de divers tons de gris comme seule couleur donnant un caractère encore plus marqué au trait toujours clair et net et à un encrage soigné. On passe de l’émotion à l'ultra-violent dans des décors de qualité. Le support BD devenu culte a encore de beaux jours devant lui même si nous en sommes déjà au 25e volume, d’environ 150 pages chacun. Un exploit en soi !

A noter: il y a un supplément de 11 pages d'illustrations couleurs de Charlie Adlard et Dave Stewart.

SDJ

 

comics auteurs. BD chroniques

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !