Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Kogaratsu tome 13

Kogaratsu 14Tome 13: Taro.
Scénariste: Bosse.
Dessin et couleur: Michetz.
Editions: Dupuis. 
Dépot légal: Juillet 2014.

Résumé:

Dans le Japon du XVIIe siècle, Kogaratsu est invité à prendre le thé par son commanditaire qui vient de lui confier pour mission d'enlever un enfant lors de la cérémonie des lanternes. A son immense surprise, celui-ci n'est autre qu’Ishi qu’il a bien connue par le passé. Ishi a été contrainte par son oncle, le shogun, d’épouser Bando. De cette union naîtra Taro. Pour Bando, les affaires vont de mal en pis à cause d’une mauvaise gestion de ses avoirs et en raison de la guerre. Il se retrouve obligé de demander de l'argent à ses parents mais, en contrepartie, ceux-ci exigent que Taro leur soit confié jusqu'au remboursement intégral de la dette. En fait, l'appât du gain va venir compliquer les retrouvailles de Taro avec ses parents, poussant Ishi a demander son aide à Kogaratsu. Mais Taro est très bien gardé contraignant Kogaratsu à faire appel à toutes ses aptitudes non seulement de combattant hors pair mais aussi de fin
stratège.
Kogaratsu 13 planche
Mon avis:

Quatre ans d’attente pour tenir entre mes mains cet album que je me suis surpris à lire tout aussi agréablement que les tomes précédents. Certains seront peut-être déçus, s’attendant à un scénario plus compliqué, plus sophistiqué. Personnellement, je ne le suis pas. Michetz et Bosse restent fidèles à eux-mêmes et gardent ce même respect pour le Japon du XVIIè siècle sans en faire des tonnes pour épater la galerie. Voici un album dans la continuité des précédents, c'est-à-dire dans le respect des traditions, coutumes et codes d'honneur avec des rivalités de maîtres, des combats de samuraïs et de ronins, sans oublier la présence de femmes aguerries ayant du tempérament et au caractère toujours bien trempé. Au final un album bien mené, simple et efficace comme d’habitude. Tout simplement du pur Kogaratsu comme on l'aime.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.