Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

UN ÉTÉ SANS MAMAN

Un ete sans mamanUn été sans Maman
Scénario et dessin: PANACCIONE Grégory
Collection: Shampooing
Editeur: Delcourt
Dépôt légal: janvier 2019
Nombre de pages: 270

Cet été, la petite Lucie passe ses vacances sans sa maman. Cette dernière la dépose chez un couple d’amis qui ne parlent pas français. Dans une maison sur les côtes italiennes, ses journées s'écoulent paresseusement entre jeux avec Toby le chien, promenades et cerf-volant sur la plage.
Mais …. quelles sont ces créatures étranges qui viennent bouleverser sa routine ? Des vacances pas ordinaires vont commencer !

Un ete sans maman plancheEn noir et blanc et sans parole, le brillant Grégory Panaccione, nous propose la tendresse d’un récit d’enfance. La vision onirique d’une fillette face à un monde d’adultes maladroits et à la tragédie d’un naufrage. C’est poétique et chaleureux, plein de saveurs, de délicatesse et d’humour.
L’histoire est fluide, originale: le Rêve et le Fantastique sont omniprésents tout au long des 270 planches du récit. Les personnages sont super attachants et c’est rafraîchissant.

Un ete sans maman planche autreDu grand Art ! Reconnu auprès d’un large public pour son opus "Un Océan d’Amour" avec le scénariste Wilfrid Lupano, Grégory Panaccione connait la grammaire du muet sur le bout des doigts. La réussite de la narration sans paroles d’"Un été sans Maman" repose, sans conteste, sur sa maîtrise parfaite des expressions des personnages, les traits épais, les cadrages et le découpage des cases: Grégory alterne avec souplesse, rythmes soutenus et respirations de cases plus grandes. Dans une histoire d’enfants mêlant les joies de tous les jours (complicité, baignade, cerf-volant), l’auteur aborde également de nombreuses thématiques comme l'héritage d’un passé dramatique (naufrage d’un bateau transportant des orphelins), le déracinement, l’isolement et l’amitié.

Je vous conseille chaudement cette riche BD fleuve, muette certes mais à laquelle, à mon humble avis, aucun mot ne manque !

Michel

 

BD chroniques

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !