Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

UNDERTAKER 3

Undertaker 3L'Ogre de Sutter Camp.

Scénario : Xavier Dorison.
Dessin: Ralph Meyer.
Couleurs : Caroline Delabie et Ralph Meyer.
Edition : Dargaud.
Dépot légal : Janvier 2017.

Histoire:

A présent Jonas Crow s’est associé avec la belle Rose Prairie et une émigrée chinoise nommée Lin. A priori, leur trio a tout pour fonctionner. En effet, Jonas tient la mini-entreprise d’une main ferme, Rose assure un contact chaleureux grâce à son attitude avenante et Lin est parfaite pour s'occuper de tous les aspects matériels, financiers et business. Une nouvelle opportunité va même s'offrir à eux chez les Wardwick qui ont besoin des services d'un croque-mort. Mais ils étaient loin de se douter qu’ils vont y retrouver une vieille connaissance, le colonel Charley Wardwick qui a connu Jonas lors de la guerre de Sécession sous le nom de Strikland. Le colonel lui apprend que "l'Ogre de Sutter Camp" est toujours en vie et qu'il détient son fils que l’on croyait mort. Déstabilisé par cette rencontre et le souvenir de cet Ogre, Jonas se retrouve embarqué dans une bagarre. Avec ses deux coéquipières, ils sont chassés de la propriété des Wardwick, perdant de fait leur premier client. En cherchant à en savoir davantage sur l'Ogre de Sutter Camp, Jonas va déclencher une chasse à l'homme pour retrouver celui qu'il croyait mort depuis longtemps et qui aujourd'hui se fait appeler Docteur Quint.

Undertaker 3 planches
Mon avis: Un troisième tome annonciateur d’une série de très bonne facture si le niveau de qualité demeure constant. Xavier Dorison maintient le suspense avec ce western certes classique mais très captivant, entraînant et bourré de rebondissements. Le scénario retient notre attention car dès que l’on pense être face à une situation prévisible, l’intrigue et les personnages nous offrent au contraire une situation tout à fait inattendue, et ce tout au long du récit même si la fin n’en est pas réellement une puisque cette aventure est prévue en deux albums.

Undertaker 3 planche suite

Au dessin, Ralph Meyer nous offre avec ce western une nouvelle facette de son talent déjà très fécond (Berceuse assassine, Ian, XIII Mystery, Page Noire, etc.). Le résultat est bluffant de qualité. Meyer semble prédestiné pour le western. Peu de dessinateurs arrivent à ce niveau, notamment pour les décors, les chevaux ou les costumes mais surtout pour la mise en scène digne des meilleurs films de la grande époque du genre ou des meilleures séries BD (dessinées par Giraud, Hermann ou Rossi notamment). Les dessins à l’encrage bien fourni sont agrémentés de couleurs magnifiques et efficaces dont la réalisation est due à Caroline Delabie mais aussi Ralph Meyer en personne. Une BD à mettre entre toutes les mains, des passionnés du genre bien sûr, mais pas seulement !

 

auteurs. BD chroniques

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.