Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

L'expédition 2

Expedition couvLa révolte de Niangara.
Scénariste: Richard Marazano.
Dessinateurs: Marcelo Frusin.
Coloristes: Marcello Frusin.
Editions: Dargaud. 
Dépot légal: Août 2014.

Résumé:

S'enfonçant chaque jour davantage dans les terres les plus reculées d'Afrique noire, Marcus Livius et les dix légionnaires qui l’accompagnent, trop contents de fuir l’armée romaine pour se mettre en quête de la riche contrée tant espérée et fantasmée, n’ont encore aucun regret d’avoir déserté. Pourtant, au fil de leur progression, les terres qu’ils découvrent leurs sont de plus en plus hostiles, peuplées de créatures toujours plus terribles et féroces. Tel est le Niangara dont on dit qu’il est "le pays plus loin que la peur, le pays où même les bêtes sauvages craignent de perdre leur âme". Lentement, les légionnaires perdent tout espoir de trouver une quelconque richesse. Désormais, ils craignent même d’y perdre la vie ou la raison. Et pourtant Marcus Livius persiste dans cette quête folle au grand désespoir de Dubaku, son guide qui, en proie à la peur, le somme de s'arrêter et de ne pas aller plus loin. En fait, il est déjà trop tard car bientôt ils seront faits prisonniers et contraints aux travaux forcés. Mais Marcus Livius est un battant. Pour s’en sortir, il va apprendre à connaître les traditions locales et les raisons de la guerre civile qui ont poussé la reine à quitter les lieux. Il va tout faire pour constituer un groupe autour de ses légionnaires avec d’autres prisonniers autochtones car c’est la seule porte de sortie et de survie pour eux et ce malgré l'arrivée des spectres Umuzimus.

Expedition 2 planche

Mon avis:

Véritable plongée d’un groupe de légionnaires dans une Afrique ancestrale où se mêlent sorcellerie, guerre civile, spectres, ambitions sans limites ou chasse au trésor, totalement persuadés de pouvoir l’asservir et la posséder. Tout est réuni pour nous immerger dans un récit riche et prenant de la première à la dernière page, un récit haletant que seul le dessin encré sombre et noir de Marcello Frusin pouvait porter à ce niveau de réussite, comme en témoigne aussi son talent pour reproduire les corps humains qui n'ont plus aucun secret pour lui. Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé les deux premiers tomes de cette saga et j’attends avec impatience le troisième volume qui nous apportera de nouvelles réponses à ce récit noir et impressionnant.

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.