Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CONAN LE CIMMÉRIEN 13

Conan le cimmerien 13Conan le cimmerien 13 n b tlCoup de coeurTome 13 - Xuthal la Crépusculaire
Scénario : Christophe BEC
Dessin : Stevan SUBIC
Couleurs : Giulia BRUSCO
Aidés de Patrice LOUINET et David DEMARET
Adapté de l'oeuvre de Robert E. HOWARD
Dépot légal : Janvier 2022
Editeur :
Editions glenat logo
Grand format
ISBN : 978-2-344-03581-8
Nombre de pages : 60

Alors qu’ils accompagnent la horde du prince Almuric face à l’armée stygienne, Conan et l’ancienne esclave Natala ne sont qu’au début de leurs mésaventures. Après la sévère défaite subie par des troupes princières littéralement anéanties, Conan et Natala n’ont d’autre solution que la fuite à travers le désert du Sud. Mais se déplaçant à pied, ils ont vite conscience qu’ils ne tiendront pas longtemps sans eau ni nourriture… Alors que Conan est sur le point d’abréger d’un simple coup d’épée les souffrances de Natala, il aperçoit un point lumineux au loin. Encouragé par la vision d’une cité en plein désert et l’espoir de survivre, Conan, bien qu’épuisé, retrouve cette force qui lui a fait traverser tant de contrées barbares. Il soulève Natala pour la porter à bout de bras jusqu’aux portes de Xuthal. Si Natala se montre réticente, craignant de trouver des habitants hostiles dans cette cité inconnue, Conan sait que c’est là que se trouve leur seule chance de salut, quitte à se battre s’il le faut. De fait, les ennuis vont rapidement les rattraper. Comme ce point d’eau qui leur semble si près et pourtant inaccessible. Comme cet homme à la peau jaune et aux yeux bridés qu’ils croyaient mort mais qui se redresse soudain et se jette sur eux épée à la main. Conan a vite fait de régler ce problème d’un seul coup d’épée comme il en a l’habitude. Plus loin dans la cité, ils découvrent un festin de victuailles de toutes sortes. Est-ce un piège ? Les aliments sont-ils empoisonnés ? Mais ils ont trop faim pour résister à la tentation. Comme le dit Conan : "Je préfère mourir empoisonné que de faim ou de soif". Rassasiés, Conan propose à Natala de prendre un peu de repos mais celle-ci est inquiète. La cité est maléfique, elle le sent… Ayant entendu un bruit, Conan et Natala s’approchent d’une pièce sombre où ils aperçoivent un homme étendu sur un baldaquin, identique à celui que Conan a tué dehors. Soudain l’ombre gigantesque d’une mystérieuse créature surgie de nulle part apparaît sur un mur. L’énorme tache noire englobe le baldaquin et lorsqu’elle se retire le corps de l’homme a disparu, laissant une simple giclée de sang. Plus loin, ils tombent sur un troisième homme, identique aux deux premiers… Effrayés ils décident de fuir la cité. Mais d’autres êtres et créatures vont tout faire pour les retenir de force. Conan le cimmerien 13 plancheMon avis: Reprenant le récit paru en 1933 sous le titre The Slithering Shadow (mot à mot, L’ombre rampante) également connu sous le titre Xuthal of the Dusk, publié en VF en 1972 sous le titre L’ombre de Xuthal, il s’agit bien ici d’une nouvelle pépite dans cette série Conan le Cimmérien qui reprend les meilleures nouvelles du génial auteur Robert E. Howard.
Chargé de faire l’adaptation du texte d’Howard, Christophe Bec nous propose une intrigue des plus prenantes où la violence et la peur sont omniprésentes.
Son scénario restitue parfaitement le côté sombre et l’atmosphère angoissante du récit originel.
Il maîtrise parfaitement le sujet au profit d’une narration captivante de bout en bout… grâce également au fabuleux travail effectué par le serbe Stevan Subic, comme en témoigne leur précédente collaboration sur Tarzan (voir chronique ici).Conan le cimmerien 13 splash
Subic nous régale une nouvelle fois d’un dessin impressionnant et bien maîtrisé.
On retrouve un trait et un encrage marqués venant souligner le côté sombre du récit, une mise en page dynamique quasi cinématographique, des scènes de combats toujours aussi spectaculaires insistant sur la brutalité, la violence des événements, une galerie de personnages éloquents, un ensemble de décors saisissants, des arrière-plans mystérieux, bien mis en avant dans la version N&B également. Conan le cimmerien 13 planche n b tlLa version couleur de Giulia Brusco offre une lecture claire et très réaliste restituant bien les différentes ambiances et atmosphères des divers lieux ou situations.Conan le cimmerien 13 guerriersUn album de haute qualité.

SDJuan

Si vous avez aimé, retrouvez Christophe Bec et Stevan Subic ici :Tarzan 1

auteurs. BD comics

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !