Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Sara Lone

Sara lone 2Tome 2 - Carcano girl.
Scénariste: Erik Arnoux.
Dessinateur: David Morancho.
Coloriste: David Morancho.
Editions: Sandawe. 
Dépot légal: Février 2015.

Histoire:

Mai 1561 au Yutacan. Ce n'est pas si simple d'être conquistador, de piller les richesses des autochtones puis de repartir comme si de rien n'était. Il faut également être capable de commander un équipage expérimenté et espérer qu’il se montrera loyal jusqu’à accepter que le capitaine se remplisse les poches sans le menacer d’une mutinerie, et encore plus quand la tempête menace ! L’expérience va s’avérer amère pour Montijo, le capitaine du Galion "El Santa Madalena", qui va connaître une énorme déconvenue. Nous voici à présent en avril 1961 dans le golfe du Mexique. Après l’assassinat sanglant de son père, Sara Lone – comme elle tient à se faire appeler poar son nom de scène – a pris l’habitude de partir au large chaque jour à bord du Pinky Princess pour tenter de retrouver l’épave du Santa Madalena et surtout son trésor, ce qui lui permettrait de renflouer la pêcherie Carruthers que son père lui a léguée. Mais sans les coordonnées exactes que celui-ci n’a pu lui laisser avant de mourir, la tâche s'annonce ardue et très compliquée. Et il lui reste seulement 30 jours pour payer les dettes de son père au syndicat que dirige Leroy Chapman, un homme à la réputation plus que douteuse, auquel le père de Sara aurait parlé du trésor un soir où il avait bu et qui est désormais prêt à tout pour s'en emparer. Membre du Ku Klux Klan, Leroy Chapman est un homme bien plus dangereux qu’elle ne peut l'imaginer. Quant à Sara, elle doit agir au plus vite car elle est toujours accusée de meurtre dans l'affaire du "Blue" et du coup soumise à un certain chantage par un mystérieux organisme fédéral, et ce d’autant plus que le complot politique et la Mafia ne sont jamais loin.

Sara lone double planche


Mon avis:

Tous les ingrédients d'un très bon polar sont au menu de cette nouvelle, Sara Lone, série à ne rater sous aucun prétexte: meurtres sanglants, complots politiques, mafia, chasse au trésor, trahison, sexe, conspiration, etc. Un récit haletant méticuleusement orchestré par Erik Arnoux (Ava Dream, Les Aigles Décapitées, Celadon Run, Sophaletta, etc.) qui frappe fort, avec Carcano Girl, le deuxième tome de ce nouveau thriller, dont on attend la suite avec impatience. Les dessins de David Morancho sont de qualité comparable, détaillés, clairs, aérés, avec un découpage en plans de style cinématographique et des personnages hauts en couleurs. Les paysages sont également de bonne facture et les scènes d'action bien rendues. La belle Sara Lone paraît avoir un avenir bien tracé dans le monde très encombré de la BD franco-belge.

Sara lone 2 planche n b

L'album couleur de la main même de David Morancho est superbe. Dommage que l'éditeur ne pense à publier une version noir et blanc vu la qualité du dessin, comme en témoigne l'illustration ci-dessus.

BD chroniques auteurs.

  • 6 votes. Moyenne 4.67 sur 5.