Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

TROLLS DE TROY 21

L'or des Trolls. 

Trolls de troy 21Scénario : Christophe Arleston.
Dessin : Jean-Louis Mourier.
Couleurs : Claude Guth.
Editeur: Soleil.
Dépot légal: Juin 2016.

 

Histoire:

Waha n'hésite pas une seconde pour protéger les deux petits trolls, Gnondpom et Tyneth, d'une chute certaine dans la rivière tout près de son village. Elle promet aux trois humains qu’elle a surpris en pleine recherche d'or et qui les ont pris en otages que les Trolls les laisseront tranquilles pendant leur prospection s’ils acceptent de libérer les enfants. Mais c'était oublier l’intérêt et l’avidité des humains pour ce précieux métal. Aussitôt, la rumeur s’est propagée parmi eux de village en village jusqu'à Eckmül. Désormais, la ruée vers l'or est en marche et rien ne semble pouvoir l'arrêter. Les dégâts provoqués par cette arrivée massive de chercheurs d'or vont être bien plus dévastateurs que tout ce qu'aurait pu imaginer Waha. Et les humains vont même bénéficier d’une stratégie de départ massif des Trolls initiée par deux femmes, Shanelle et Erwicque, qui comptent bien monnayer leur protection. Elles ont tout simplement eu l’idée d’asperger les territoires des Trolls de parfums récupérés dans leur propre fabrique d'Eckmül. Confrontés à des senteurs insupportables pour eux, Waha et les Trolls de son village doivent fuir au plus vite. Ils décident d’aller demander conseil auprès du vieux sorcier Waderĕh qui, d’après la notoriété publique troll, a toujours une solution à proposer. Mais cette fois, Waha a également une idée en tête… La réplique des Trolls ne va pas tarder!
Trolls de troy 21 planche

Mon avis: A l'époque des traders, des fluctuations boursières, des crises financières, etc., Arleston nous donne une petite leçon d’économie en nous proposant sur le mode humoristique une méthode pour casser un marché malsain qui va se retourner contre les spéculateurs sur l'or. Une aventure comme à son habitude guillerette et entraînante d’une série qui en est déjà à son tome 21, sans qu'on s'en rende compte tant les aventures de ces Trolls bien particuliers nous font passer de bons moments de lecture. Une aventure un rien moins violente que les albums précédents mais toujours aussi animée et délirante. Les dessins de Mourier n’ont rien perdu de leur efficacité, le trait est toujours aussi vif et expressif, allant parfois jusqu'au burlesque pour donner plus de poids à chaque scène, constamment à la recherche de la meilleure gestuelle, mimique et situation volontairement exagérée pour notre plus grand plaisir. On pourrait s'arrêter là mais ce serait incomplet car les couleurs à dominante chaude de Claude Guth sont en totale symbiose avec le dessin auquel elles donnent de la profondeur tout en contribuant à le rendre clair et lumineux pour une lecture des plus agréables.

SDJ

 

auteurs. BD chroniques

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.