Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

COMMENT DEVIENT-ON RACISTE ?

Comment devient on racisteScénario : Carole REYNAUD-PALIGOT, Évelyne HEYER
Dessin : Ismaël MÉZIANE
Couleurs : Ismaël MÉZIANE
Dépot légal : mai 2021
Editeur : casterman
ISBN : 978-2-203-21190-2
Nombre de pages : 72

Comment devient-on raciste ? Vaste sujet qu’Ismaël Méziane qui a vécu le racisme dans sa vie quotidienne à de multiples reprises tente de traiter à son modeste niveau avec l'aide au scénario d'Évelyne Heyer, anthropologue généticienne, et Carole Reynaud-Paligot, historienne.

En 2017 à Paris, il visite au Musée de l’Homme l’exposition "Nous et les autres - Des préjugés au racisme" dont elles sont les deux commissaires. Cette exposition agit comme une prise de conscience sur lui. Elle est organisée en trois parties :  La première invite le visiteur à comprendre comment s’élaborent identité et altérité et à prendre la mesure des processus de catégorisation, de hiérarchisation et d’essentialisation à l’œuvre dans la fabrique du racisme "ordinaire". La deuxième partie explore la construction scientifique de la notion de "race" et illustre, à partir d’exemples historiques, la mise en œuvre de racismes institutionnalisés par des États. Le visiteur remonte en quelque sorte le temps. Enfin, la dernière partie aborde le problème du racisme. Aujourd’hui, en s’appuyant sur les données des sciences. Du vivant, des sciences sociales et en donnant la parole à des spécialistes.Comment devient on raciste page 3On le voit, cette question est un immense défi. Avec cet album BD, il ne s’agit donc pas de procéder à une analyse approfondie de la question mais plutôt de réfléchir ensemble et de tenter de décrypter les mécanismes menant vers le racisme. Le récit retrace d’abord les étapes de la conception de la BD. Plusieurs personnes ont mis Ismaël Méziane en garde contre son projet, lui expliquant que cela n’intéresserait pas grand monde et qu'il perdrait son temps en voulant l’aborder sous forme de BD. Ismaël tient bon. C’est un sujet très important pour lui, il veut comprendre et a besoin d’éclaircissements sur ce phénomène. Mais, au fil de sa réflexion, il se confirme qu’il n’est pas facile d’expliquer cette mécanique de la haine.

Une chose est sûre, on ne naît pas raciste mais on le devient. L’album évoque la peur de l'autre, les préjugés, évidemment, mais aussi la discrimination et le racisme institutionalisé, comme la ségrégation, etc...Comment devient on raciste pageIsmaël Méziane est le personnage principal qui s'interroge et se pose tout un tas de questions sur ce qui peut pousser les gens à devenir raciste. Il essaye de comprendre l'évolution par lui-même comme tout un chacun mais aussi auprès des deux spécialistes qui vont tenter de lui donner des réponses sur les raisons du racisme en l’expliquant à travers des schémas, des exemples de situations, etc. Les explications se veulent simples et claires. Parallèlement à ces échanges "autorisés", nous partageons des moments plus intimes de la vie d’Ismaël lorsqu’il évoque par exemple auprès d’un psychologue son ressenti d’être exclus, avec toutes les conséquences que cela peut avoir, mais aussi son vécu personnel face aux attentats.

Ismaël Méziane nous propose une illustration claire, aux couleurs légères, au service de la narration incluant même quelques schémas pour souligner le caractère documentaire et didactique de l’album.

Une BD très intéressante qui mériterait sa place sur les bancs des écoles, en tout cas à mettre entre toutes les mains ne serait-ce que pour contribuer à faire prendre conscience individuellement et collectivement des ravages du racisme, en commençant par le racisme biologique pourtant discrédité depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale mais toujours persistant (certains préjugés ont la vie dure) et les nouvelles formes d’expression de la haine, comme la digitalisation de l’expression raciste.

SDJuan

 

auteurs. Social

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.