Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

ORCS & GOBELINS 3

Orcs et gobelins 3Tome 3 . Gri'im
Scénario : Nicolas Jarry 
Dessin : Stéphane Créty 
Couleurs : J. Nanjan 
Couverture : Olivier Héban et Stéphane Créty 
Dépot légal : Avril 2018
Editeur :
Soleil
Collection : Heroic fantasy
Nombre de planches : 59

La tête du vieil Orc Gri'im est mise à prix depuis qu’il a réussi à s’échapper de prison. Désormais, il est pourchassé par plusieurs chasseurs de primes. Lui n’a qu'une seule idée en tête, la vengeance. Gravement blessé, il sait que dans son état il risque de se faire tuer ou d’être à nouveau fait prisonnier. Parti vers le Nord, il croise le chemin d’une gamine nommée Syll, fille de l’armateur Obern, qu’il n’hésite pas à capturer. Il promet de laisser la vie sauve à la gamine si Obern accepte de le soigner et de le nourrir. Ayant rejoint la caravane d'Obern et de ses hommes en route vers Aspen, il va très vite se rendre compte que beaucoup d’entre eux sont plutôt malsains, notamment Joach et ses hommes, des criminels sans foi ni loi uniquement attirés par le gain et qui préparent un gros coup. Car selon la rumeur, il y aurait beaucoup d’or à faire. Mais sur la route, la caravane se retrouve bloquée et va devoir affronter des êtres terrifiants et gigantesques alors que depuis la guerre des Goules la région est censée être déserte et dépourvue de toute vie.

Orcs et gobelins 3 plancheMon avis: Succédant à la belle série-mère des Elfes, et aux Nains dont on connaît le succès, la dernière-née, Orcs et Gobelins (dont chaque tome est présenté en one-shot comme pour les Nains), semble prendre le même chemin. Dans ce troisième tome, on s’attache au personnage de Gri'im en pleine cavale. Toutefois si on ressent les poussées d’adrénaline et les multiples questionnements qui submergent le vieil orc, on s’interroge sur le déroulement des événements. Joach puis Solei semblent jouer un rôle important mais ensuite on ne comprend plus trop dans quelle direction Jarry veut nous mener. Finalement, on se laisse porter par cette aventure faite d'imprévus et de mauvaises rencontres pour Gri'im et ses nouveaux partenaires de galère. Au dessin, Stéphane Créty nous offre des illustrations de qualité, et ce quel que soit le style d'aventure qu’il aborde. Sur "Orcs et Gobelins", on le sent très à l'aise. Ses personnages et autres créatures sont bien reconnaissables, les guerriers super-puissants, mais il ne néglige pas pour autant les nombreux paysages montagneux et boisés. Les combats sont de toute beauté et les expressions des visages bien rendues. On regrettera que les couleurs plutôt foncées écrasent un peu le dessin pourtant précis et détaillé de Créty.

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.