Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Au vent mauvais

Au vent mauvaisOne shot 
Dessin et couleurs: Rascal 
Scénario: Murat Thierry 
Couleurs: Rascal
Edition: Futuropolis 
Dépot légal: Mars 2013

Sortant de prison, Abel Mérian n’a qu’une idée en tête : récupérer au plus vite son butin qu’il a caché dans une vieille usine. Malheureusement pour lui, l’usine a été transformée en musée d’art moderne et il doit se rendre à l’évidence : il lui sera impossible de le récupérer et Dieu seul sait ce qu’il est devenu. Quelqu’un aurait-il pu le trouver ou est-il encore là coulé dans le béton ? Dégoûté, il s’effondre sur une banquette quand soudain il entend la sonnerie d’un téléphone oublié sous la celle-ci. Une voix de femme lui demande s’il peut le lui envoyer par la poste car elle prend un vol pour l’Italie et n’a pas le temps de venir le récupérer. Abel ne pouvant s’empêcher de fouiller dans le GSM y découvre la photo d’une belle jeune fille qui vient de rompre avec son petit ami. Il décide donc de lui rapporter son portable en mains propres, vole une voiture sans remarquer qu’un chien y dormait et part la rejoindre en faisant au passage une brève rencontre avec un jeune fugueur.

Au vent mauvais plancheMon avis : Les auteurs Thierry Murat (Les larmes de l’assassin, Elle ne pleure pas elle chante, etc.) et Rascal (Ysoline, Etoile, Nuit du grand méchant loup, etc.) ont déjà travaillé ensemble sur Ysoline et nous proposent ici une narration en voix off hors case qui surprend de prime abord mais qui très vite nous transporte et une fois la lecture commencée on ne peut plus s’arrêter. Grâce aux dessins sombres en bichromie, il se dégage de cette histoire pourtant assez dure une ambiance calme et reposée faite de mélancolie et de quiétude. Un voyage au gré d’un vent pas mauvais du tout.

J.S.D.

 

auteurs. BD chroniques

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !