Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

SPIROU à BERLIN (une aventure de.../ Le Spirou de...)

  • Par
  • Le 06/01/2020

Spirou a berlinSérie: "Le Spirou de … " n°16
Scénario : Flix
Dessin: Flix
Couleurs : Marvin Clifford
Dépot légal : octobre 2019
Editeur : Dupuis 1
ISBN : 979-10-34731-70-1
Nombre de pages : 124

Le Spirou de …ou Spirou contrairement à Tintin, n’appartient à personne ou plutôt il appartient à l’éditeur Dupuis. 

Un petit rappel :

Pour "nourrir le mythe" du groom Spirou né en 1938, l’éditeur Dupuis lançait en 2006 la série "Une aventure de Spirou et Fantasio par" (qui sera par la suite renommée "Le Spirou de…"), dont le principe était (et est encore) de permettre à un auteur ou une équipe d'auteurs d'exprimer son/leur point de vue sur la série mère (*): "Il s’agit d’une collection d'albums spéciaux de la série de BD Spirou et Fantasio, avec laquelle ils n’interféreront pas, chaque tome étant un one shot confié à des auteurs différents".

(*) Aux dernières nouvelles, il semblerait que Dupuis ait pris la décision de suspendre provisoirement (?) la série principale (Note: déjà en arrêt depuis 3 ans) au profit de la série parallèle Super Groom, le duo de la série officielle Yoann et Vehlmann délaissant LE Spirou pour le super-héros dont les premières aventures ont fait l’objet d’un hors-série numéro 5.

Mais bref, revenons à nos moutons et à la série "Le Spirou de …" dans laquelle la mascotte Dupuis passe de main en main ! Pour l'instant, seize albums ont déjà vu le jour dans la collection ! Le dernier né, "Spirou à Berlin", a la particularité d’être un Spirou 100% made in Germany. En effet, il est entièrement dessiné et scénarisé par l’auteur berlinois Flix. Destiné initialement au marché allemand, à l’initiative des éditions Carlsen, ce hors-série est paru en 2018 en version originale (**). Il sort aujourd’hui en version française chez Dupuis et porte le numéro 16 de la collection. Pour rappel, 2019 est l’année commémorative de la chute du mur et il est à supposer que les éditions Dupuis veulent ainsi prendre part à l’évènement (et non mettre une pierre à l’édifice).  Spirou a berlin 1

(*) A noter l’existence d’autres hors-séries non encore traduits, parus pour le marché néerlandophone (trois volumes des flamands Charel Cambré et Marc Legendre [Robbedoes Special] et un volume très intéressant du hollandais Hanco Kolk [Tulpen uit Istanboel]). Mais bon, seront-ils un jour traduits pour le marché francophone ?Spirou a berlin suite hanco kolkUn mot sur Flix

Il est l’auteur de la bande dessinée Glückskind (publiée tous les lundis dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung) et a été récompensé du prix Rudolph Dirks. Peu connu chez nous, il a néanmoins déjà publié en français chez Glénat, en 2017, "Les jolies filles" et participé à l’album collectif  "Mickey All Stars" sorti cette  année chez Disney/Glénat. 

Le pitch de Spirou à Berlin

1989, le Comte de Champignac refusant de participer à un congrès sur la mycologie se déroulant à Berlin-Est, est enlevé. Spirou et son comparse Fantasio toujours à la recherche DU scoop, décident de le retrouver et se rendent clandestinement sur place, derrière le mur. Ils vont devoir affronter le cousin maléfique Zantafio et la terrifiante Stasi. Ils découvriront ainsi un détonnant et étonnant réseau de combattants de la liberté et … le mur tombera.

Spirou à Berlin est une aventure sympa dans laquelle les hommages à l’univers et aux différentes "périodes" de Spirou sont très nombreux. Je vous conseille d’aller zieuter la planche 4 qui se déroule dans le village de Champignac. Elle est particulièrement savoureuse et réussie.Spirou a berlin plancheL’originalité de l’album réside principalement dans le traitement graphique de l’histoire et des personnages. Le découpage des cases est très dynamique, varié et colle particulièrement bien aux péripéties. Belle mise en scène et superbe mise en couleurs à épingler.

Les traits des personnages quant à eux se réduisent à une large collection d’émoticônes, ce qui peut surprendre mais n’est certainement pas dérangeant.

Le scénario est simple et fonctionne bien dans la première partie du récit qui est très agréable à lire. L’humour y est bien présent.

Le reste du récit est moins intéressant car assez convenu. Les rebondissements pêchent par manque de crédibilité et de consistance.

En résumé, il s’agit d’un album plaisant et d’un auteur dont le talent graphique est à découvrir.

Michel

 

chroniques BD

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !