Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Galkiddek

Galkiddek 1 grellaTome 1: la prisonnière.
Scénariste: Frank Giroud
Dessinateur: Paolo Grella
Couleurs: Paolo Grella
Edition: Delcourt 
Dépot légal: Avril 2013.

Histoire: 

Il y a bien longtemps déjà, Eloée de Galkiddek a perdu la vie dans d’atroces circonstances, sa disparition ayant rendu son époux, le Comte Galohan, fou de douleur. Tellement fou que celui-ci s’est mis en tête de ramener sur les terres de Galkiddek un sculpteur du nom de Jabath, auteur d’une Madone dont le visage ressemble à s’y méprendre à celui de sa défunte bien-aimée. Saisissant l’occasion, Alcantor, un sombre et mystérieux alchimiste, promet au comte de ramener Eloée à la vie à condition que Jabath accepte de façonner une nouvelle sculpture dans une glaise choisie par ses soins. C’est au terme d’une traque harassante, jalonnée çà et là de massacres, qu’ils obtiennent enfin une piste digne de ce nom : Jabath a été vu à Ram, sur les terres d’un seigneur nommé Enoch. L’homme est réputé pour sa finesse de goût et son attrait pour l’art mais son penchant le pousse à laisser venir tous les voleurs et pillards d’œuvres d’art des environs sur ses terres pour qu’ils vendent leur butin à des prix exorbitants. Pour Galohan, c’est le moment d’agir. Après avoir recruté des alliés, il attaque Ram où il retrouve enfin Jabath mais au prix de la vie du seigneur Enoch qui est assassiné sous les yeux de sa fille Lillewyn. Épargnée par Galohan, celle-ci est emmenée de force à Galkiddek, accompagnée de sa fidèle servante Nara. Désormais, Lillewyn est prête à tout pour venger son père… à tout !

Galkiddek 1 planche

Mon avis : Cet album est une belle surprise car lorsqu’on tourne la dernière page, on ne peut s’empêcher de penser à l’univers de Thorgal, gage de qualité s’il en est. Au scénario, Giroud nous plonge dans l’univers dur et sans pitié de l’époque, marquée par une animosité et un esprit de vengeance quasi permanents, sans oublier la sorcellerie, le tout mené tambour battant et conduisant les principaux personnages vers un dénouement qui s’annonce épique. Les dessins de Grella sont d’une qualité époustouflante surtout dans les scènes dramatiques ou de combat, un vrai régal pour les yeux surtout si l’on aime les plans de combat en armures et costumes de l’époque médiévale sur fond de décors tout aussi minutieux jusqu’au moindre détail. A recommander sans hésiter.

 

auteurs. chroniques BD

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !