Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CONAN LE CIMMÉRIEN 9

  • Par
  • Le 20/04/2020

Conan le cimmerien 9Tome 9 : Les mangeurs d'hommes de Zamboula
Scénario : GESS
Dessin : GESS
Couleurs : GESS
Adaptation de: Robert E. Howard
Cahier explicatif de:  : Patrice Louinet
Dépot légal : Mars 2020
Editeur : 
Editions glenat logo
ISBN : 978-2-344-03345-6​
Nombre de pages : 60

Zamboula, aux confins du désert. Conan a trouvé une chambre à l’auberge d’Aram Baskh. La riche et réputée cité fondée par les Stygiens est désormais aux mains des Hyrkaniens du royaume de Turan et gouvernée par le satrape Jungir Khan manipulé, dit-on, par sa maîtresse Nafertari. La cité qui affiche une longue tradition marchande est fréquentée par de nombreux étrangers venus acheter ou vendre des marchandises, se reposer, s’amuser, boire et … profiter des filles. Un vieil homme met en garde Conan sur la disparition de voyageurs dans l’auberge d’Aram Baksh, en réalité le piège d’un démon: des voyageurs y seraient enlevés durant la nuit et conduits dans le désert en un lieu peuplé d’autres créatures démoniaques. Et de fait, cette nuit-là, le guerrier cimmérien est confronté à une créature qui s’est introduite dans sa chambre. L’ayant transpercée de son épée, Conan découvre qu’il s’agit d’un esclave cannibale du Darfar aux dents pointues. Alors qu’il se met en quête d’Aram Baksh pour en découdre directement avec lui, il entend les cris d’une femme sur laquelle s’acharnent trois autres monstres qui, à leur tour, vont périr transpercés par son épée. A peine sauvée, la femme demande à Conan de l’aider à sauver son mari que le grand prêtre Totrasmek d’Hanuman a ensorcelé avec du poison. Elle lui promet de s’offrir à lui s’il tue le prêtre. Conan accepte.Conan le cimmerien 9 plancheMon avis: Même si Howard confie lui-même que cette nouvelle a été un complément à but alimentaire et qu’il a cédé aux sirènes commerciales en intégrant une femme entièrement dévêtue pour être publié dans la revue Weird Tales, l’histoire n’en demeure pas moins captivante dans le genre et constitue un agréable moment de lecture. D’autant que l’adaptation qu’en fait Gess est bien pensée et préserve tout à fait l’esprit du personnage. Les mangeurs d’homme côtoient cette femme intrigante qui use de ses charmes pour manipuler Conan tout au long d’un récit dynamique, riche en rebondissements et bien rythmé par des scènes d’action spectaculaires et quelques surprises. Conan le cimmerien 9 planche autreAuteur complet, Gess (Carmen McCallum, L’Œil de la nuit, La Brigade chimérique, etc.) nous régale de superbes illustrations. Le soin apporté au cadre, aux décors, aux combats et au côté héroic-fantasy est saisissant, le tout est souligné par une mise en couleurs audacieuse dans des tonalités monochromes mettant bien son trait, plus nerveux qu'à son habitude, en valeur. A noter en fin d’album un cahier bonus de 12 pages (réservé à la première édition) comprenant une notice documentaire, deux planches (noir et blanc et couleurs) montrant le travail de Gess, et une galerie d’illustrations hommage signées Sylvain Ferret, Boris Beuzelin, Stéphane Brangier, Lionel Marty, Benoît Blary et Danijel Zezelj.

SDJuan

 

BD comics auteurs. chroniques

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.