Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

NAINS 11

Nains 11Tome 11. Torun de la Forge
Scénario : Nicolas Jarry
Dessin : Pierre-Denis Goux
Couleurs : J. Nanjan et Bertrand Benoît
Dépot légal : Août 2018
Editeur :
Soleil
Collection : Heroic Fantasy Soleil
Nombre de pages : 69

Orphelin, Torun vit avec son grand-père et ses deux sœurs loin de sa terre natale. Il n'aspire qu'à une seule chose, devenir forgeron. Mais dans ce petit village de Lombardie où sa famille s'est exilée pour fuir la vengeance d'un Maître du Talion, il n’a point de mentor pour le former et son seul avenir possible se limite à suivre en bon disciple l’enseignement du maître du temple pour devenir prêtre. Il trouve du réconfort auprès d’un ami humain avec lequel il part à l'aventure mais aussi braconner des lapins lors de moments de pure liberté. C’est lors de ces balades qu’il croisera le chemin d'autres nains guerriers puis, un jour, tout à fait par hasard, celui d’un nain hirsute, violent et irascible vivant en ermite dans une cabane où Torun retrouvera certains de ses lapins mais aussi du matériel de forgeron et des armes portant des inscriptions runiques. Torun sent en lui une lueur d'espoir. Il va enfin pouvoir atteindre son but: devenir forgeron. Ce qu'il ignore, c'est que ce nain, sous les traits d’un vagabond semblant atteint de folie, est en réalité une véritable légende vivante!

Nains 11 planche 3Mon avis: Dans ce onzième tome (déjà !) de la série Nains, Nicolas Jarry nous invite à suivre le chemin de Torun, un gamin courageux et obstiné, vers son destin. Un one shot relatant l'ascension d'un nouveau personnage qui va croiser la route de celui qu'on n'attend vraiment pas. Une belle surprise pour les fans de la série car l’album marque une différence par rapport aux précédents. Mais très habilement, Jarry n’oublie pas d’évoquer des personnages et des événements antérieurs pour ne pas trop dépayser les anciens comme les nouveaux lecteurs. Les voix off jouent parfaitement leur rôle pour décrire les sensations qu’éprouvent les personnages. Un récit bien construit, un rythme bien présent pour cette belle aventure. 
Nains 11 planche 4Coté illustration c'est toujours du haut niveau. Pierre-Denis Goux nous régale une nouvelle fois par son savoir-faire tant pour les personnages que les décors mais aussi en matière de cadrage et de découpage. Il est clairement à l'aise avec cet univers des nains. Cela se ressent. Ses personnages dégagent une puissance qui les rend impressionnants. Les décors, les paysages ne sont pas en reste non plus. On n'ose à peine imaginer le temps qu'il doit passer sur ses planches (comme bien d'autres dessinateurs, évidemment) tellement elles sont travaillées et détaillées. La mise en couleurs est agréable et respectueuse du travail du dessinateur. Un beau démarrage pour ce troisième cycle de la saga Nains.

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.