Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

D.O.W.

D o w 1Tome 1 : Les Ailes du Loup
Scénario : Thilde BARBONI
Dessin : GABOR
Couleurs : GABOR
Dépot légal : Septembre 2020
Editeur : 
Dupuis 1
ISBN : 979-10-34731-39-8
Nombre de pages : 56

Dans l’un des plus beaux quartiers de Nice, le tatoueur Aliocha s'est fait une belle réputation au point de devenir le tatoueur attitré d’habitués des milieux mondains mais aussi de quelques membres de la mafia russe. Un jour, l’un de ses clients fait un malaise en pleine séance de tatouage. Aliocha appelle son médecin mais peu après, c’est une jeune femme de garde qui se présente, Alexandra Bariankoff. Elle diagnostique un malaise vagal et prescrit du repos au client avant de quitter les lieux. Durant son bref passage au salon de tatouage, elle a toutefois eu le temps de reconnaître le tableau "La jeune fille et la perle" accroché au mur et parmi les modèles de tatouage proposés aux clients une armoirie qu’elle a déjà vue dans l’un de ses livres. Le soir même, Aliocha fait irruption chez elle. Blessé par balle, il lui demande son aide. En réalité Aliocha mène une double vie. Le soir venu, il devient D.O.W., un street artist reconnu dans le monde entier mais très bien connu aussi de la police car il a pris l’habitude de laisser des coordonnées GPS sur ses œuvres pour aider les autorités à mettre la main sur des criminels, comme il l’a fait récemment sur le mur du Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain pour dénoncer un atelier clandestin faisant travailler des enfants enlevés dans des camps de réfugiés.D o w 1 page 1Mon avis: Ménageant ses effets, Thilde Barboni nous propose un scénario qui ayant débuté dans les milieux aisés niçois comme une simple aventure de justicier nocturne, genre Batman ou Nightwing, se transforme très vite en un thriller dont l’intrigue va s'épaissir au fil des pages. On accompagne les héros dans une course poursuite durant laquelle ils vont se découvrir des points communs actuels, notamment leur existence d'aventuriers, mais aussi passés, si bien que leurs vies vont désormais s'entremêler de manière inéluctable. Et ils ne seront pas trop de deux pour élucider tout ce qui va leur tomber dessus. Au fil des pages, le scénario monte en puissance et devient plus complexe avec son lot de révélations et de rebondissements. Il va ainsi s'enrichir d'éléments de leurs personnalités ou de leurs vies passées comme cette vengeance qui anime Aliocha, l’évocation de la Russie des tsars, la mafia, etc. Le mystère s’épaissit et l’intrigue captive notre attention.D o w page 8Les dessins de Gabor sont au même diapason accompagnant cette montée de la tension au fil des pages. C’est bien construit, les cadrages sont efficaces et les cases bien pensées, certaines très détaillées, d’autres se limitant au strict nécessaire pour un rendu très fluide. Sous son trait réaliste, les personnages sont bien reconnaissables, à commencer par les deux héros, Aliocha alias D.O.W. faisant penser à Banksy comme artiste du Street Art, avec son look de super-héros au service de la justice mais aussi la belle doctoresse, alias Sasha.

Le but est atteint pour cette aventure au suspense savamment entretenu prévue en trois tomes.

SDJuan

 

BD auteurs. chroniques

  • 2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.