Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

SPIROU et les petits formats

Spirou et les petits formatsScénario : André FRANQUIN
Dessin : André FRANQUIN et Jean ROBA
Couleurs : Frédéric JANNIN
Commenté par Christelle et Bertrand PISSAVY-YVERNAULT
Dépot légal : Novembre 2021
Editeur : Dupuis 1
Grand format
ISBN : 978-2-8001-5411-4
Planches :110

Longtemps retardé, il est enfin paru. 
Il fallait sans doute trouver d’autres as de la plume pour commenter cette aventure comme José-Louis Bocquet et Serge Honorez ont apparemment arrêté de collaborer à cette collection. 
Les deux petits nouveaux n’ont pas à rougir de leurs textes. 
Comment en aurait-il pu être autrement quand on se nomme Christelle & Bertrand Pissavy-Yvernault. 
Ils ont déjà à leur actif de si mémorables ouvrages : les dossiers de plusieurs intégrales des éditions Dupuis, l’histoire du journal Spirou, une monographie Delporte, Roba et encore beaucoup d’autres choses…
Cette histoire est un peu une madeleine de Proust pour moi. 
Je la découvrais dans le recueil Spirou numéro 86 paru en juillet 1963. 
J’avais 8 ans. 
Je connaissais déjà les aventures de Spirou et Fantasio car je recevais les recueils depuis le numéro 78. 
Il en paraissait 4 par an et comme je savais lire à 6 ans… logique…
Cette aventure m’avait fortement impressionné. Spirou et les petits formats plancheVous vous rendez compte… Fantasio ne revient pas d’un rendez-vous pour un important reportage. Le lendemain, Spirou envoie le Marsupilami à sa recherche. Il le trouve et veut jouer avec sa découverte car il est réduit au format d’une poupée. 
Comme Spirou, je paniquais et croyais que Fantasio était réellement devenu une figurine. 
On était fortement influençable à 8 ans à cette époque. 
Plus tard, quand je commencerai à lire toutes les aventures de ces deux héros, je ne pourrai m’empêcher de comparer avec "Les petits formats" et elle restera ma préférée. 
Dans cette nouvelle édition, elle est présentée en trois versions : 
1. 30 pages couleurs (nouvelles couleurs de Frédéric Jannin) dans le remontage des strips pour le journal Spirou (4 par pages).
2. 20 pages dans sa version originelle en fac-similé des pages du journal "Le Parisien libéré" dès le 3 septembre 1960 (6 strips par page).
3. 60 pages de fac-similés des planches originales avec les commentaires (2 strips par pages).Spirou et les petits formats planche autre 2Le lecteur apprend tout sur la raison d’une première parution dans un journal français. 
Il découvre les détails de la genèse de cette histoire, la collaboration de Roba pour les décors et les personnages exceptés Spirou, Fantasio, Marsupilami, Spip, Dupilon, le marquis de Champignac et le maire. 
Il comprend pourquoi la version en 6 strips est la plus intéressante. C’est ainsi que Franquin l’a conçue avec les ambiances et le traditionnel suspense en fin de page. Des effets qui disparaissent dans le journal Spirou et l’album. 
Christelle Pissavy-Yvernault et son mari analysent pour notre plus grand plaisir toute cette aventure, les personnages (ah cet inquiétant docteur Solfatare et ce mystérieux photographe Flashback sortis tous deux de la plume de Roba), la vie dans le pittoresque village de Champignac-en-Cambrousse.
Ils décrivent aussi la vie des auteurs à cette époque ainsi que l’historique de leurs personnages. 
Une analyse complète, intéressante et distrayante remplie d’anecdotes, de fac-similés de documents d’époque. 
Personnellement, j’ai un seul regret.
Qui n’entame en rien la qualité de l’ouvrage. 
Pourquoi ne pas avoir commenté les interventions mentales si amusantes de Spip dans les premières planches ?

M. Destrée

 
  • 2 votes. Moyenne 4 sur 5.