Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

WANNSEE

Wannsee 1Coup de coeur 1One shot
Scénario : Fabrice Le Hénanff 
Dessin : Fabrice Le Hénanff 
Couleurs : Fabrice Le Hénanff 
Dépot légal : juin 2018
Editeur :
Casterman 1
Format : Grand format
Nombre de pages: 88

Le 20 janvier 1942, une réunion secrète est organisée dans la villa Marlier située à Wannsee, un quartier plutôt huppé de Berlin. C’est le général SS Reinhard Heydrich, adjoint du Reichsfürher-SS – autrement dit le plus haut dirigeant de la SS – Heinrich Himmler, qui a convoqué la conférence, préparée par Adolf Eichmann. Quinze personnalités ou hauts fonctionnaires représentant les principaux ministères et services du Reich sont là pour examiner la question juive et examiner tous les aspects pratiques de ce qui va devenir la "solution finale" voulue par Hitler. En moins de deux heures, le sort des Juifs est scellé. La Shoah – extermination systématique – est décidée, planifiée et organisée non seulement pour les Juifs allemands mais aussi pour tous ceux installés dans d’autres pays d’Europe.

Wannsee plancheMon avis: Voici un album particulièrement édifiant. On prend conscience du pouvoir immense que détenaient les SS dans l’Allemagne nazie et à quel point ils pesaient sur les décisions politiques, anéantissant toute divergence d’idées et réduisant à néant les velléités d’opposition. Dans un pays en guerre, ils ne se privent de rien, se gavant des mets les plus fins et des meilleurs vins. Décider en moins de deux heures du sort des Juifs comme s'il s'agissait de bétail qu'on envoie à l'abattoir nous semble invraisemblable.

Wannsee planche suiteComme à son habitude, Fabrice Le Hénanff connaît bien sa matière. Pour cet album, il s'est longuement documenté et maîtrise son scénario pour nous faire partager jusqu'au moindre détail ce pan de notre histoire qu'on aurait aimé ne jamais vivre. Sous forme de huis clos, il nous fait ressentir la froideur qui anime ces hauts responsables et réussit à nous mettre mal à l'aise en nous faisant vivre ces moments comme si nous y étions. On se sent mal devant une cruauté aussi implacable.

Wannsee planche arriveeSon dessin réaliste et ses illustrations impressionnantes, parfois floues (voulu), y contribuent largement, notamment par le choix de couleurs atténuées, dans des tons délavés, encres de couleur et crayons aquarelles, marquées de griffures ou déchirures comme les anciennes pellicules argentiques, comme s’il voulait accentuer l’aspect terrifiant d’un tel événement.

Un très bel album dont on peut dire qu’il s’agit d’un livre témoignage même si l’auteur est trop jeune pour avoir connu cette époque.

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.