Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

RETOUR À LA TERRE 6

Retour a la terre 6Coup de coeur 1Scénario: Jean-Yves Ferri
Dessin: Manu Larcenet
Couleur: Dominique Thomas
Dépôt légal: mars 2019
Editeur:
Dargaud
Nombre de pages: 46 pages

"Un jour, Mariette et moi on en a eu marre de la ville. Alors on a loué un camion pour mettre nos cartons et on est partis vivre aux Ravenelles… Les Ravenelles, c’est chouette, c’est la campagne et il y a des arbres, des fleurs et des oiseaux… À l’arrivée, nous attendait Monsieur Henri. Il nous a gentiment tendu les clefs …" Ainsi commençait, en 2002, signé par Ferri et Larcenet, "La Vraie Vie", premier volume de la série "Le Retour à la Terre". Nous découvrions, à l’époque, les premières péripéties d’un jeune couple, Manu "Larssinet" et Mariette, qui ayant quitté la ville s’installait dans le quotidien de la campagne profonde.
Six années ont séparé le premier album (2002) du cinquième (2008) et plus de dix années ont passé depuis… et, ô miracle aujourd’hui, le sixième opus de la série ("Les Métamorphoses") paraît pour notre plus grand plaisir. Je ne m’y attendais plus, voir n’y songeais plus du tout, tant la production de nos deux compères a été importante, riche et bluffante durant cette période. Ne citons déjà que l’extraordinaire histoire de BLAST (attention chef-d’œuvre !) de Larssinet, pardon Larcinet, et la reprise réussie d’ASTERIX par Ferri (la série ne m’avait plus fait rire depuis le décès de Goscinny, je l’avoue). Bref, je ne peux que me réjouir du "retour inattendu du Retour !" car il consacre pour moi le retour d’une série d’humour grand public qui ne laisse pas, comme c’est bien trop souvent le cas, la place à la vulgarité ou aux jeux de mots à 10 cents. Pour moi, l’humour c’est du sérieux ! C’est un art, une poésie zygomatique.

Retour a la terre 6 plancheCeci dit, prenons maintenant la direction de Ravenelles…
Mariette attend un deuxième enfant et Manu, en plein déni, semble découvrir que sa femme Mariette est enceinte de 7 mois. La délicieuse Madame Mortemont apprend à utiliser son portable Samsong® et s’essaye à l’envoi d’emojis très déroutants. Loupiot, l’épicier, exerce ses étranges talents de voyance. Henri, le propriétaire de Manu, tombe amoureux de son aide à domicile … Et pendant ce temps, les patrons de Dargaud se mettent à douter sérieusement de la validité du très noir projet PLAST de Manu. Qu’il est bien loin le temps du charmant Retour à la Terre! Pensant avoir définitivement perdu Ferri ("qui travaille sur Astérix"), ils décident de relancer la carrière de Larssinet en lui proposant l’adaptation d’un "comix" américain et pour cela envoient l’éditeur Philippe en mission très aventureuse aux Ravenelles…

Mon avis: Toujours aussi désopilant ! Regards sur le quotidien et autodérision. Découpage épuré des saynètes en six cases (principalement). Bon tempo et chutes. Le sens du théâtre de la vie, assaisonné de running gags drôles et de personnages truculents. C’est subtil et bourré de "clin d’yeux" à l’actualité (les migrants, la biodiversité et les inévitables technologies...) 
A ranger précieusement sur vos rayons, parmi vos Gaston et autres antidépresseurs !

Michel

 

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !