Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Les PROMETHEENS

Prometheens 3Tome 3: le fils prodigue

Scénario Emmanuel Herzet et Henscher
Dessin: Rafa Sandoval
Encrage: Jordi Tarragona
Couleur: David García Cruz
Editeur Le Lombard
Dépot légal: mars 2017
Nombre de page: 46.

Histoire:

Fuyant Thymos, un tueur de dieux qui a réussi à venir à bout de Neptune lui-même en un rien de temps et avec une facilité déconcertante, les dieux de l'Olympe se sont réfugiés sur Terre. Mais en dépit du danger, l'union sensée être plus forte et plus solide entre eux n’a jamais vraiment existé, l’ego des uns et les faiblesses des autres n’ayant fait que s'accentuer. Avec la réapparition d’Apollon bien vivant, la situation aurait dû s’améliorer. En fait, il n’en sera rien et leur unité face à la menace fera long feu. Tous ont leurs raisons, leurs terribles secrets qui les empêchent de revenir à la raison pour survivre. Ce tueur de dieux semble bien les connaître, mieux qu'eux-mêmes pourrait-on dire, mais surtout il demeure introuvable malgré les efforts déployés par une équipe de mercenaires réunissant Persée, Ulysse et Jason pour enquêter sur lui. Et, inévitablement des mortels se sont retrouvés impliqués par cette situation inédite comme ce policier de Newark, Franck Dito, qui a récemment perdu sa collègue et enquête sur le massacre survenu à l'hôpital à New-York, bien décidé à ne pas lâcher l'affaire avant d'avoir des réponses cohérentes. Ou Elora Petrakos, cette inspectrice grecque qui a retrouvé le corps sans tête de Neptune ignorant à qui il appartenait. Ou encore Vendel Chaz, un hacker enthousiaste qui n’imagine pas le guêpier dans lequel il va tomber à cause des Moires ou grâce à eux selon le point de vue où l’on se place.

Prometheens 3 planche

Mon avis : Écrit à quatre mains par Emmanuel Herzet (Centaures, le Chant du Cygne, Duelliste, Narcos, etc.) et Henscher (Le Banni, Blackfury, Le Seigneur des couteaux), le scénario paraît de prime abord confus, un rien décousu mais au final se met progressivement en place sous nos yeux au fil des pages. Après un premier tome installant les dieux et leur ennemi mystérieux, Thymos, puis un deuxième tome axé sur les conséquences de cette chasse aux dieux pour les humains, ce troisième tome remet tous les pions en place sur l’échiquier pour prédire une fin qui s'annonce épique et mouvementée où chaque protagoniste va jouer un rôle tout aussi important. L’utilisation de sauts dans le temps pour mieux comprendre l'origine de certains personnages ne gêne en rien la lecture. La présence de personnages bien plus contemporains vient donner de la consistance aux dieux devenus des citoyens à part entière au milieu des humains. En somme, une intrigue policière réussie agrémentée d’éléments empruntés à la mythologie gréco-romaine qui viennent renforcer l’intérêt d’un récit déjà bien fourni en rebondissements. Côté illustrations, Rafa Sandoval (Catwoman, Superman, X-Men, Suicide Squad, etc.) a retravaillé son graphisme issu du comics à la sauce franco-belge pour nous faire vivre cette aventure sur les chapeaux de roues. Il n’hésite pas à utiliser de plus petites cases imbriquées dans d’autres plus grandes soit pour donner du dynamisme au récit soit pour créer des pauses tels des instantanés photographiques. Il travaille à l'américaine avec son encreur attitré, Jordi Tarragona (également issu du comics), qui réalise ici un travail efficace mettant bien en valeur son dessin (ce pas toujours le cas des encreurs comme j’ai pu le constater sur certains albums de comics américain). L’équipe qui fonctionne parfaitement est renforcée par un coloriste également espagnol, David Garcia Cruz, qui ajoute encore de la clarté et de la profondeur aux illustrations. Une belle aventure qui devrait achever son cycle dans le quatrième tome à paraître.

SDJ

 

comics chroniques BD auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !