Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

ELFES 15

Elfes 15Tome 15: Noir comme le sang.

Scénario : Hadrien.
Dessin : Popescu.
Couleurs : Olivier Héban.
Stryboard: Stéphane Créty.
Editeur: Soleil.
Dépot légal: Septembre 2016.

Histoire:

Né elfe noir, Gaw'yn n'a pu aller contre sa destinée d’assassin. Durant toute sa vie, il a été éduqué à seule fin de tuer. Il vient de décimer un village entier, famille après famille, laissant seulement la vie sauve à Dyfeline, une jeune fille qui a su éveillé en lui compassion et amour. A peine ont-ils embarqué sur un navire marchand où Gaw’yn s’efforce de se justifier auprès de Dyfeline qu'ils sont capturés par une bande de barbares ayant à leur tête une semi-elfe noire nommée Lp’Hen. Le piège qui se referme sur eux est encore plus terrible qu'il n'y paraît car la cale où sont jetés les prisonniers renferme des goules dont la morsure infecte et transforme aussitôt les proies en zombies. Lp'Hen accroît ainsi une armée de morts vivants qu'elle contrôle au moyen d’une bague de nécromancie. Malgré les efforts de Gaw'yn pour protéger Dyfeline, celle-ci se fait mordre et se transforme aussitôt en goule. Dépité, Gaw'yn n’a plus qu’une idée en tête : s’enfuir, mais comme il est pris au piège sur le bateau, il décide de se mêler aux membres de l'équipage de Lp'Hen qui voit en lui une arme redoutable. Ce qu'elle ignore, c'est qu’il veut trouver un remède pour soigner Dyfeline. La situation va se compliquer lorsqu'il découvre que le but de Lp'Hen aux ordres de Lah-saa n'est pas seulement de conquérir l'Empire du Sud de Dumn mais d'envahir la Citadelle de Slurce et de soumettre les Elfes Noirs.

Elfes 15 planche

Mon avis: Gaw'yn nous révèle une nouvelle facette des elfes noirs pourtant réputés assassins sans aucune pitié. En fait, ils peuvent tomber amoureux et cela change la donne. Tout peut donc arriver et Marc Hadrien le démontre habilement dans cet album bourré de testostérone et truffé de rebondissements et revirements de situations souvent inattendus, en particulier certaines alliances secrètes qui surprendront plus d'un lecteur. De nouveaux dessinateurs sont également arrivés sur la série comme Bojan Vukic (tome 14) ou Augustin Popescu pour le présent album magnifiquement illustré. La qualité est toujours au rendez-vous, tant pour les nombreuses et belles scènes de combat que pour les différents décors, toujours aussi denses et soignés, sur mer lors des scènes de vie à bord ou sur terre où l’on retrouve une grande diversité de paysages et sites naturels mais aussi de décors urbains et ce d'autant plus que tous bénéficient d’une mise en couleurs leur donnant le volume nécessaire pour les rendre très agréables à l’oeil. Toujours aussi captivante, la série Elfes ne déçoit pas, même si on peut commencer à croire qu'on tire un peu sur la corde. Espérons que de nouvelles idées vont démentir ce petit arrière goût pas encore trop prononcé. J'attends le nouvel album avec Kyko Duarte au dessin avec une grande impatience pour me faire une idée claire.

SDJ

 

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !