Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

MAGES 1

Mages 1Tome 1: Aldoran
Scénario : Jean-Luc Istin
Dessin : Kyko Duarte
Couleurs : J. Nanjan
Dépot légal : Juin 2019
Editeur : Soleil
ISBN : 978-2-302-07662-4
Nombre de pages : 48

À 12 ans, la jeune Shannon n’a peur de rien. Sa vie se déroule paisiblement à Castlelek, un village indépendant et qui compte bien le rester malgré l’insistance du roi Gerald qui propose sa protection contre une "petite rémunération". Agacé par le refus persistant de la cité, le roi n’a plus aucun scrupule à utiliser d’autres moyens peu louables. Il envoie des mercenaires semer la terreur chez les habitants – parmi lesquels plusieurs victimes seront à déplorer – afin de les faire plier et les contraindre à demander sa protection. Tyrom, un vieil homme au gabarit hors normes qui a perdu la mémoire réussit à protéger Shannon de l’assaut d’un mercenaire sans vraiment comprendre comment sont apparus les pouvoirs qui lui ont permis de sauver la fillette. Toutefois, lors de l’attaque, la jeune Shannon n’a pu, malgré ses efforts, empêcher son père d’être mortellement touché et de rendre son dernier souffle dans ses bras.

Mages 1 planche 1Mon avis: Nouvelle série dans laquelle Jean-Luc Istin s'empare du destin des Mages sur les terres d'Arran. En fait, toutes les races qu’il évoque dans ses diverses séries ont des liens à la fois étroits et différents. Ainsi les Mages depuis le désastre causé par Lah'sa ne sont plus libres de faire ce qu'ils veulent. Ils doivent prêter allégeance à un seigneur humain. Pour ce premier cycle prévu en quatre tomes, Jean-Luc Istin et Nicolas Jarry vont nous raconter diverses aventures en reprenant le principe de catégorisation utilisé pour les Elfes (bleus, blancs, etc.) par le biais de quatre magies différentes: élémentaliste, runique, nécromancienne et alchimiste. Dans ce premier tome intitulé Aldoran du nom d’un mage ayant refusé l’allégeance et donc contraint de vivre caché, Istin brouille un peu les pistes pour mieux nous surprendre au fil du récit. On y découvre Tyrom et Shannon et on retrouve tous les ingrédients d’un récit déjà captivant, la découverte de l'autre, le défi aux règles, les trahisons, les manigances ainsi qu’une touche de mystère. Bref, un bon divertissement avec de l’action, du suspense et un scénario solide.

Mages 1 planches autreCôté dessin, on retrouve avec plaisir, comme pour le premier tome des Elfes, les superbes illustrations de Kyko Duarte. Son dessin précis et soigné s’exprime à merveille dans de somptueux décors, diverses scènes d’action et une galerie de personnages tous expressifs et hauts en couleurs. Il maîtrise parfaitement les différents angles de vues, premiers plans, plans d’ensemble, plongées, contre-plongées. La mise en couleurs de Nanjan est globalement agréable, peut-être un rien trop écrasante sur quelques scènes d'ombres.

Un très bon départ pour le dernier-né de l’univers de plus en plus riche de Jean-Luc Istin.

SDJuan

 

BD auteurs. chroniques

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.