Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

HERBERT WEST Le réanimateur

Herbert west le reanimatorHerbert west le reanimateur n bLe réanimateur
Scénario : David P
Dessin : David P
Couleurs : H Arthur H
Adapté de: H.P. Lovercraft 
Dépot légal : Avril 2019
Editeur : Soliane
ISBN : 978-2-930814-13-1
Nombre de pages : 55

Massachussets, début du 20e siècle. Après avoir étudié la médecine à la Miskatonic University d’Arkham, le Dr Herbert West a consacré sa vie à chercher des moyens de vaincre la mort. C'est là qu'il est tombé sur un exemplaire du Necronomicon d’Abdul Al-Hazred qui traite surtout de la préservation des corps humains après leur décès. Il y découvre des indices, de nouvelles possibilités pour ses recherches, en somme de quoi s'investir davantage pour découvrir le sérum qui ramènerait des êtres récemment décédés à la vie ! Mais ses travaux ne sont pas du goût de tout le monde. Il décide donc de s’isoler et installe son labo dans une ferme à l’écart afin d’y mener ses recherches en secret avec l’aide d’un ami.

Herbert west le reanimateur plancheMon avis: Un album impressionnant qui nous emmène dans le fantastique largement teinté d’horreur et la science-fiction et qui joue parfaitement avec les codes du genre. La sauce prend immédiatement et on est vite happé par l’intrigue que constitue ce défi hors normes de redonner la vie aux morts. Une belle adaptation par David Peeters – artiste autodidacte et touche-à-tout, à la fois écrivain, peintre, dessinateur, sculpteur et illustrateur né à Bruxelles en 1964 – de la nouvelle de l’auteur américain Howard Phillips Lovecraft publiée en 1922 sous forme d’épisodes dans la revue Home Brew, qui nous fait inexorablement penser aux avancées actuelles en la matière.

Herbert west le reanimateur planche n bSon dessin détaillé, précis et riche en décors illustre parfaitement ce récit sombre et inquiétant. Des pages équilibrées, de belles cases tout au long de l’album, des personnages aisément reconnaissables y compris lors des flashes-back, tout contribue à la lisibilité du récit. Auto-édité chez Soliane dans le cadre d’un financement participatif, l’album est également proposé dans une version N&B particulièrement bien contrastée soulignant la qualité du dessin et de l’encrage. La version couleur est également très agréable en apportant un peu plus de profondeur aux illustrations. A noter 4 planches bonus en fin d'album.

Une très belle surprise.

SDJuan

 

BD chroniques

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !