Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

HÉRACLÈS

HeraclesTome 1/3: La jeunesse du héros
Conçu et écrit par Luc Ferry 
Scénario: Clotilde Bruneau 
Story-board: Didier Poli
Dessin: Annabel 
Couleurs: Chiara Zeppegno - Arancia Studio
Couverture Fred Vignaux 
Editeur: Glénat: Collection: "La sagesse des mythes".
Dépot légal: Mars 2017
Nombre de pages: 56.

Les frères d'Alcmène, l’épouse d’Amphitryon, ont été tués par des habitants des îles de Taphos où règne le roi Ptérélas. A la demande de son père, Alcmène s’engage à demeurer chaste tant que leur mort n'aura pas été vengée. Pour justifier son refus de tout rapport intime avec Amphitryon, elle le persuade d'entrer en guerre contre Ptérélas. Amphitryon a bien conscience que pour récupérer les faveurs de son épouse il va devoir s’allier avec les Thébains de Crion, car l’armée de Ptérélas est beaucoup trop puissante. En échange de son aide, Créon lui demande seulement de le débarrasser du renard qui décime ses troupeaux. Malgré tous ses efforts, c’est l’échec. Zeus intervient alors pour foudroyer le renard car Amphitryon doit absolument rester éloignée de son épouse. En effet, Zeus qui souhaite garder un œil sur les mortels, a décidé sur les conseils d’Hermès d’enfanter un enfant demi-dieu avec une humaine. Ayant jeté son dévolu sur Alcmène, il prend l’apparence d’Amphitryon pour entrer dans son lit. Mais le véritable Amphitryon rentré victorieux plus tôt que prévu rejoint lui aussi Alcmène. C'est ainsi que naîtront des jumeaux, Héraclès (ou Hercule selon la mythologie romaine) fils de Zeus et Iphiclès, fils d'Amphitryon. Héra, la compagne de Zeus, dont la jalousie n'aura d'égal que sa cruauté, fera tout ce qui est en son pouvoir pour assouvir sa vengeance sur le fils caché de Zeus, essayant de l'assassiner alors qu'il n’est encore qu’un bébé et, plus tard, l'empêchant d'atteindre l'immortalité que son père tient tant à lui donner.

Heracles plancheMon avis. Le scénario de Clotilde Bruneau, sur un story-board de Didier Poli, est captivant pour ce premier tome qui nous fait vivre la naissance et la jeunesse d'Hercule, ses premiers exploits, ses premières colères, ses premières amours. Son premier combat légendaire contre le Lion de Némée annonce le début de ses douze travaux. Graphiquement, c’est une belle surprise de la part d’Annabel (Magus, La Javanaise, Roma tome 3). Son dessin exprime bien l’atmosphère fantastique des dieux de l'Olympe, notamment la majesté de Zeus ou la colère d’Héra, et la montée en puissance d’Hercule, le dieu de la force.

Heracles planche suiteLe dessin est net et précis, les personnages hauts en couleur. L’équilibre entre les cases rend l’album bien lisible et très attrayant. On y découvre de belles scènes d’amour mais aussi d'étreintes longues et torrides, ainsi que diverses scènes de guerre et de combat titanesques, en particulier celle du lion de Némée. Les couleurs de la jeune Chiara Zeppegno épousent bien les dessins les mettant encore plus en valeur, leur apportant plus de clarté et de relief. Ce n’est qu’une infime partie de la mythologie gréco-romaine qui captivera certainement les lecteurs passionnés par cette époque de l’histoire mais également de nouveaux lecteurs curieux d’en savoir davantage sur ces mythes fabuleux. Ce premier tome contient également un dossier de 8 pages sur le mythe d’Héraclès/Hercule en fin d’album, réalisé par Luc Ferry qui est le directeur de la publication. Un premier album qui laisse augurer d’une belle série.

SDJ

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.