Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

L'HISTOIRE DES 3 ADOLF

L histoire des 3 adolfIntégrale Volume 1
Scénario : Osamu Tezuka 
Dessin : Osamu Tezuka 
Couleurs : <N&B>
Dépot légal : Juin 2018
Editeur :
Delcourt 1- Tonkam
Collection : Delcourt/Tonkam Seinen
Format : Format Manga
Planches :624
Info édition : Édition prestige avec jaquette, 90e anniversaire d’Osamu Tezuka

Jeux Olympiques de Berlin, 1936. Venu couvrir cet événement mondial, le journaliste japonais Sohei Togué assiste aux premières épreuves lorsqu’il reçoit un appel de son jeune frère Isao qui lui donne rendez-vous le soir même pour lui transmettre des informations de la plus haute importance susceptibles de faire tomber le régime nazi et Hitler. Retenu au stade, Sohei arrive en retard au rendez-vous. Le corps d’Isao vient d’être trouvé, poignardé et jeté depuis la fenêtre de son appartement. Arrivée sur place, la police invite Sohei à se rendre au commissariat pour y faire sa déposition. A partir de cet instant, Sohei n'aura plus aucune nouvelle de son frère. Même son cadavre a disparu. Tout porte à croire qu'il n'a jamais existé et toutes les personnes qui ont connu Isao ou ont eu un lien avec lui sont assassinées ou disparaissent dans des circonstances étranges ou violentes. Sohei a vite compris que les Jeux Olympiques de Berlin n'en ont que le nom car il s’agit d’abord d’une machine de propagande nazie œuvrant à la gloire du IIIe Reich. Les seuls indices retrouvés sont un morceau de papier avec les initiales R. W. et du plâtre sous les ongles d’Isao. Cherchant à retrouver la mystérieuse personne nommée R. W., Sohei est capturé et torturé pour qu’il révèle ce que son frère lui a confié. Un jour, une jeune fille se présente comme la mystérieuse R. W. Membre des Jeunesses hitlériennes, elle prétend avoir connu Isao et l’avoir suivi lorsqu'il est devenu communiste. Sohei décide de rester à Berlin pour retrouver son frère coûte que coûte. Curieusement le meurtre d’Isao ressemble à celui d’une geisha retrouvée morte étranglée et qui elle aussi avait du plâtre sous les ongles. Quel lien relie la disparition d’un jeune japonais en Allemagne et celle d’une geisha au Japon? Et comment le nazisme va-t-il détruire l’univers de deux ados tous les deux prénommés Adolf et vivant au Japon ?

L histoire des 3 adolf planche

><><><><><><><><><

L histoire des 3 adolf 2Intégrale Volume 2
Scénario : Osamu Tezuka 
Dessin : Osamu Tezuka 
Couleurs : <N&B>
Dépot légal : Juin 2018
Editeur :
Delcourt 1 - Tonkam
Collection : Delcourt/Tonkam Seinen
Format : Format Manga
Planches :624
Info édition : Édition prestige avec jaquette, 90e anniversaire d’Osamu Tezuka

En ce jour de nouvel an 1940, le Japon célèbre aussi le 2600e anniversaire de la fondation de l’Empire japonais. À Kobé, Sohei qui a été disculpé mais qui a perdu l’usage normal d’une main fête le nouvel an chez les Nigawa auprès de Miéko qui ne cesse de l’entourer de soins et de faire preuve de tendresse à son égard. Une convocation pour l’armée est arrivée pour Sohei. Ignorant encore qu’il sera réformé, il redoute néanmoins cette issue négative et se sent même inutile. Miéko au contraire se réjouit qu’il puisse échapper à l'armée et peut-être à la mort. Les choses bougent également dans la famille Kamil. Adolf a reçu de son ancienne professeure, Mlle Toshiro, une enveloppe contenant les documents révélant des secrets compromettants sur les origines juives d'Hitler. De son côté, son père, Isaac Kamil, a été désigné pour aller récupérer en Lituanie 500 élèves d'une université talmudique ayant fui la Pologne. Réfugiés dans une synagogue en Lituanie, Isaac doit les ramener à Kobé via Shanghai avant de les acheminer vers l'Amérique. Obsédé par l’urgence de sa mission et menacé d’être dénoncé aux nazis, Isaac ne prête aucune attention à son fils Kamil qui essaye en vain de lui montrer le contenu de l’enveloppe. En fait, Kamil s’en réjouit car il avait promis à sa professeure de garder les papiers dans un lieu secret. En Lituanie, Kamil découvre que ce n’est pas 500 élèves mais 5000 personnes, adultes et enfants confondus, qu'il va devoir aider. Bien que découragé, il accepte de tenter l'impossible, mais sur le chemin de l'ambassade pour s’occuper des formalités il est victime d'un pickpocket. Désormais sans papier d’identité, il sera finalement arrêté par la police comme émigré juif clandestin et déporté dans un camp. Durant son transfert, il reconnaît Adolf Kaufmann, le meilleur ami de son fils à Kobé, qui a dû rentrer en Allemagne pour y intégrer le mouvement des Jeunesses hitlériennes. Isaac espère qu’il pourra confirmer qu'il n'est pas un juif fuyant l'Allemagne mais qu'il vient bien du Japon. Mais le jeune Kaufmann qui a lui-même rencontré des difficultés pour intégrer les Jeunesses hitlériennes puisqu’il n’est pas un allemand "pur" va le nier et sera finalement obligé de l'exécuter pour prouver sa fidélité au nazisme. Plus tard, lors d'une perquisition dans la famille juive Geitheimer, Adolf Kaufmann va tomber amoureux de leur fille Elisa. Dès lors sa vie va basculer car il va vouloir tout faire pour la protéger… mais il n'est pas très discret, et...

L histoire des 3 adolf planche du 2

><><><><><><><

Mon avis

L’histoire débute en 1936 à l’occasion des Jeux Olympiques de Berlin qui coïncident avec la montée en puissance d'un certain Adolf Hitler. En entamant la lecture, on pense d’abord à une simple histoire d'espionnage, un simple thriller politique, sans vraiment imaginer la tournure que va prendre le récit à partir du meurtre d'Isao à Berlin et du lien direct que cette affaire va avoir avec Kobé au Japon où résident deux jeunes hommes nommés Adolf: Adolf Kamil, le fils d'un diplomate allemand mariée à une japonaise, et Adolf Kaufmann, le fils d’un boulanger juif installé au Japon, son ami "pour la vie" qui plus tard va devoir intégrer les Jeunesses hitlériennes, en changeant radicalement leur avenir.

Osamu Tezuka réussit ce prodige de capter notre attention dès la première page pour ne plus nous lâcher ensuite. Au départ, la taille des volumes impressionne mais les pages se tournent sans que l'on s'en rende vraiment compte tellement le récit est captivant. Si le style est simple, clair, compréhensible, rendant la lecture très plaisante, le rythme auquel s’enchaînent les rebondissements nous fait vite comprendre pourquoi les volumes sont si denses. Amitié, amour et honneur, espionnage, manipulations et trahisons, alliances et désunions, nazis, SS, gestapo… sur fond de Seconde Guerre mondiale, autant de thèmes que Tezuka aborde avec aisance, passant de l'un à l'autre sans problème.

Son talent de conteur hors-pair lui a valu sa réputation et la reconnaissance de son travail considéré comme un véritable chef- d'œuvre. Tesuka soigne ses planches avec de belles prises de vues, de beaux décors travaillés et détaillés. Son coup de crayon est dans le plus pur style manga (il serait le créateur du manga moderne), énergique et dynamique, avec des personnages aux grands yeux ronds, aisément reconnaissables, ce qui est un atout lorsqu’il y en a autant.

Comme typiquement dans le manga, il alterne les scènes tristes, colériques, sérieuses avec d’autres scènes plus légères, parfois drôles, frôlant la caricature, mais n'enlève rien à la dureté des propos que le dessinateur, humaniste avant tout, a voulu partager.

Tezuka nous a laissé un héritage d’environ 700 œuvres.

A ne surtout pas rater !

SDJuan

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.