Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

HILLBILLY 3

Hillbilly 3Tome 3
Scénario : Eric Powell
Dessin : Eric Powel
Couleurs : Eric Powell
Dépot légal : juin 2019
Editeur : 
Delcourt 1
Collection : Contrebande
Format : Format comics
Nombre de planches : 93

Eldorade, sorcière respectée de toutes ses consœurs, s’est vite rendu compte du danger que représente ce jeune homme costaud, barbu et rugueux, de son vrai nom Rondel mais que tout le monde appelle "Hillbilly", ce qui signifie "habitant des montagnes" mais aussi "bouseux" ou "péquenaud" en argot, né sans père et sans yeux. C’est pourquoi elle a pris la décision de toutes les réunir car ensemble elles pourront faire front et en finir avec la menace que représente ce tueur de sorcières. Elles vont même renforcer leurs rangs en soumettant à leurs pouvoirs toutes les créatures démoniaques des environs: des serpents volants, le dernier cyclope, le démon Tailypo et bien d’autres encore. Mais de son côté, Hillbilly, lui aussi, compte bien faire appel à ses amis et aux ennemis des sorcières. Alors qu’une guerre sans merci est sur le point de se déchaîner dans les Appalaches, la question se pose de savoir ce que les hommes ont l’intention de faire ?

Hillbilly 3 plancheMon avis: Dans les deux albums précédents, Eric Powell a largement pris le temps de nous présenter sa panoplie de personnages et de créatures, bons ou mauvais, mais tous plus insolites les uns que les autres. Et par le biais d'histoires courtes, il a mis en scène leurs premières rencontres, ou retrouvailles pour certains d'entre eux. Ce troisième tome rassemble tous ces personnages que l'on connaît bien à présent pour un combat final du "bien" contre le "mal". Un univers bien construit sur des bases solides. L’auteur est clairement à l’aise avec les contes et légendes, mettant en scène des personnages connus qu’il n’hésite pas à revisiter comme Hansel et Gretel ici transformés en monstres.

Les illustrations d’Eric Powell sont vraiment très belles, en particulier sa représentation des différents personnages, qu’il s’agisse des sorcières, des gobelins, des serpents volants, de l'ourse Lucille, du lynx Alma Rose, de James Stoneturner, etc., mais aussi et surtout du héros, Hillbilly, armé de son hachoir géant, tous impressionnants, tantôt tendres, truculents, tantôt peu ragoûtants voire terrifiants. Si les flashes-back sont laissés en crayonné, on retrouve par ailleurs son style caractéristique et bien reconnaissable fait de couleurs monochromes dans des tons de jaune, d’ocre et de vert avec effets de dégradé pour ce voyage dans les Appalaches, riche en décors naturels très verdoyants ou sombres et lugubres. Seules les illustrations séparant les chapitres offrent une gamme plus étendue de couleurs.

A noter en fin d'album une dizaine de pages démontrant son talent de dessinateur sous forme de dessins préparatoires, planches crayonnées ainsi que les différentes étapes de la réalisation d’un dessin, de l’esquisse à la mise en couleurs.

SDJuan

 

comics auteurs. chroniques

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.