Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

NOIR BURLESQUE 1 & 2

Noir burlesque 1Noir burlesque 2Tome 1 & Tome 2
Scénario : Enrico MARINI
Dessin : Enrico MARINI
Couleurs : Enrico MARINI
Dépot légal : Novembre 2021 et Novembre 2022
Editeur : Dargaud
Format normal
ISBN : 978-2-505-08373-3 & 978-2-505-11399-7
Nombre de pages : Tome 1 : 95 & 125 pour le tome 2

Le tome 1 de Noir burlesque est paru il y a un an. 
Je l’avais feuilleté.
Mais pas acheté.
Le tome 2 vient de paraître.
Je l’ai feuilleté. 
Et j’ai acheté les deux. 
Et j’ai bien fait !
Ainsi le film est plus long. 

Bravo M. Marini pour votre interprétation remarquable des films américains de gangsters des années 50 !
Les belles carrosseries, les jolies pépées, les gueules patibulaires, les flingues, le héros ténébreux, la mafia, les buildings, les chapeaux, les costards cravates…tout y est. 
Ce traitement au lavis est de toute beauté. Avec une seule touche de couleur, le grenat éclairci qui recouvre certains éléments des dessins. 
Une véritable chorégraphie des cases qui s’alignent sur les pages pour donner du rythme à l’histoire ou pour permettre au lecteur de contempler l’ambiance. 
Des grandes cases, quand ce n’est pas un dessin sur une double page tout simplement. 
Le film commence…NbUne case seule sur fond noir présentant deux pieds féminins en escarpins noirs et en mouvement. 
Une double page montrant un décor sombre et inquiétant. La femme à la silhouette élégante longe un mur où stationnent des poubelles et son ombre allongée la précède vers un quartier misérable. 
L’impressionnante calandre d’une oldsmobile semble délimiter le chemin qu’elle va prendre. 
Elle rentre dans un hôtel borgne où l’attend Terry (le héros).
Elle, c’est Caprice la femme fatale, la pin-up, la chanteuse de cabaret. Noir burlesque 1 planchesLui c’est Slick, le gangster honnête et intègre. Mais aussi brutal et très rapide. 
Ils se connaissent. 
On retrouve Slick en pleine attaque de bijouterie avec la complicité de la jolie vendeuse. 
Puis au night-club où Caprice est la reine du spectacle. 
Où les sbires du patron le dénommé Rex, sont nombreux tel Punch, le nabot qui déteste Slick ou l’armoire à glace, Butcher. Sans oublier Sharky, le minable neveu. 
Slick a une dette envers Rex.
Et comme il ne veut pas travailler pour lui, il va avoir affaire à son ramassis de truands.
Caprice lui viendra en aide.
L’idylle entre eux va-t-elle renaître ?
Va-t-il échapper à toutes les tentatives d’assassinat à son encontre ?
Un autre personnage apparaît, un ami d‘enfance de Terry, l’inspecteur Connelly. 
Ce premier tome se termine avec Slick mal en point amené à Rex. 
Le tome 2 présente aussi une seule case en introduction. 
La main de Terry (Slick) tenant un verre de whisky.
Sur une double page, la grosse villa du boss dans un parc et en surimpression Slick assis. 
Il n’aura pas d’autre choix que de voler un tableau auquel Don Zizzi, patron d‘une mafia tient comme à la prunelle de ses yeux. Noir burlesque 2 plancheC’est le rival de Rex qui veut l’anéantir par ce vol. 
Slick n’a pas le choix sinon ils toucheront à sa sœur et à son neveu. 
L’excitante Caprice apaise ses ennuis. 
Mais le voilà sur place avec Sharky, Butcher, Punch et le très inquiétant Crazy Horse. 
Le vol du tableau est un morceau d’anthologie. 
De plus, Marini tire encore quelques personnages intéressants de son chapeau comme la jolie Pearl Zizzi ou Capo dont l’apparition est un choc artistique. 
Je vous laisse découvrir la suite à l’écran ou plutôt dans ces deux magnifiques volumes. 
Vous y trouverez de l’érotisme romantique, de l’action, de l’action et encore de l’action. Noir burlesque 2 planchesUn véritable plaisir de lecture. 
Marini doit avoir vu tous les films de gangsters pour parvenir à créer une telle histoire, de telles scènes, de tels personnages et saupoudrer le tout de traits d’humour irrésistibles (d’où le burlesque du titre).
Un véritable sans-faute. 
Il mérite le prix d’Angoulême.

M.Destrée

 

auteurs. BD

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.