Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

JOJO intégrale 4

Jojo integrale 4Scénario : André GEERTS & Sergio SALMA
Dessin : André GEERTS
Couleurs : André GEERTS

Dépot légal : Octobre 2020
Editeur : 
Dupuis 1
ISBN : 979-10-34747-83-2
Nombre de pages : 312

Je referme cette quatrième et dernière intégrale joliment orchestrée par Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault. Après une introduction ornée d’inédits, due à la plume de Morgan Di Silva, actuel rédacteur en chef du magazine Spirou, place aux cinq derniers récits des aventures d’un sympathique bonhomme appelé Jojo.
Je ne vais pas les citer tous mais ils sont nombreux les joyeux garnements qui font le pitre dans les cases BD : Pim Pam Poum, les Peanuts, le Luron, Boule et Bill, le Petit Spirou, Titeuf...  Mais mon préféré c’est Jojo!

André GEERTS est parvenu à créer un univers inimitable autour de ce petit bonhomme et de son ami Gros-Louis. Sergio Salma l’aidera quelquefois au scénario.
Même si l’on ne peut s’empêcher de penser au Petit Nicolas de l’immense René Goscinny, j’oserais dire qu’ici on est encore plus proche des enfants et c’est en grand connaisseur du monde enfantin que j’ose l’affirmer.
Si vous n’avez jamais ouvert un album d’André GEERTS, vous êtes impardonnables.
Jojo a du caractère, Gros-Louis aime les bonnes choses, Mamy est adorable, le papa est comique, le directeur de la petite école est la caricature parfaite d’un directeur mais il a un bon fond...et il y en a tant d’autres de ces personnages bien typés sans parler de tous les bambins...et la voisine mêle-tout qui médit sur tous : Mme Ganglion...
Et tout ce petit monde vit sur des pages aux charmantes aquarelles qui s’expriment par toutes les couleurs de la vie.Jojo integrale 4 illu 2
Le monde de Jojo est plein de poésie enfantine.
-La première aventure intitulée "La ballade des quatre saisons" suit les péripéties de Jojo au travers d’une année si joliment illustrée.
-"Une fiancée pour papa" met en scène Jojo qui entraîne Gros-Louis avec lui, à la recherche de l’âme sœur pour son père. Ils mettront tout en œuvre pour la trouver mais Jojo n’oublie pas son intérêt.
-"Jojo vétérinaire": il vient de passer quelques jours chez l’amie de son papa qui est vétérinaire et de retour en classe, il veut épater les copains. Violaine va le prendre au mot.
-"Confisqué!". Malgré l’interdiction, Jojo amènera un objet en classe qui sera confisqué.
Il entraînera encore une fois son meilleur ami dans une aventure incroyable pour le récupérer. Ce type de scénario a déjà été exploité au cinéma et en littérature mais ici l’enchaînement des situations est irrésistible et les dernières pages sont envahies de tendresse. Ce récit est un de mes préférés. Ayant été instituteur pendant 45 ans, j’en ai aussi confisqué des objets. Mais à côté du directeur de l’histoire, j’étais insignifiant. Je les rendais assez rapidement ou je les oubliais. Sans drame car les élèves les avaient aussi oubliés.Jojo integrale 4 planche
-"Mamy Blues" est la dernière histoire de ce recueil. Mamy est malade et il est impossible de ne pas penser à André Geerts très malade lui aussi pendant la réalisation de ce récit qui voit notre petit héros gagner un concours et partir en croisière avec Mamy et Gros-Louis. Les rencontres seront nombreuses. Un bien sympathique capitaine pour Mamy et la mignonne petite Mado pour Jojo. Gros-Louis lui, apprend à avoir le pied marin ou plutôt l’oreille �� (solution dans le récit). André consacrera ses dernières forces à terminer cette croisière. Alain Mauricet l’aidera pour les dernières cases.Jojo integrale 4 planche 2Ce si sympathique dessinateur est parti trop tôt. Je me suis déjà exprimé ailleurs sur ce départ si bouleversant.
Il nous laisse 18 perles qui brilleront toujours.
Il suffit de prendre un album de Jojo, de déposer les yeux sur la première case et de se laisser emporter par l’histoire si gaie, si émouvante, si poétique, si tendre, si espiègle, si amusante au trait si personnel et aux si jolies couleurs.
Vous quitterez votre monde pour vivre dans celui d’André Geerts et de ses personnages.
Et vous pourrez recommencer, recommencer sans jamais vous lasser.
Et quel bonheur de l’offrir, ce monde à tous les enfants de votre vie!

M.Destrée
 

auteurs. chroniques

  • 2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.