Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LES CHEVALIERS D'HELIOPOLIS 4

Chevaliers d heliopolis 4Tome 4 : Citrinitas, l'oeuvre au jaune
Scénario : Alejandro JODOROWSKY
Dessin : JÉRÉMY
Couleurs : FELIDEUS
Dépot légal : Janvier 2020
Editeur : 
Editions glenat logo
ISBN : 978-2-344-03273-2
Nombre de pages : 53

En cette année 1888, Jack l'Éventreur continue de susciter stupeur et effroi dans le quartier de Whitechapel à Londres. Non seulement, il assassine des prostituées mais mutile leur corps en arrachant leurs ovaires. Dans les Pyrénées espagnoles, à la Nouvelle Héliopolis, Asiamar, le fils androgyne de Louis XVI et Marie-Antoinette, s’est déclaré prêt à accomplir à l’âge de 110 ans le rituel de Citrinitas, l'œuvre au jaune – la couleur de l’Or, autrement dit la sublimation – pour passer ce cap et vivre son premier millénaire. Au risque d'être désintégré s'il fait l'erreur d'avaler une seule goutte de cet élixir de longue vie au lieu de la laisser sur sa langue le temps d’entreprendre le voyage vers son soleil intérieur et extérieur pendant 22 jours afin d’en revenir rajeuni. C’est lorsque ce voyage aura été accompli que lui seront révélés tous les secrets de sa fraternité, celle des Chevaliers d'Héliopolis. Une fois passé le choc de l’assimilation de ces révélations, il n'aura guère le temps de se poser pour les digérer car il va devoir avec sa moitié féminine se rendre à Londres pour trancher la tête de ce mutant éventreur de prostituées et la rapporter à Fuxi, le maître spirituel de la fraternité. Asiamar lors de cette chasse à l'homme, va aller de révélations en révélations et, surtout, rien ne se passera comme prévu. Chevaliers d heliopolis 4 planche 1Mon avis: Dire que l’on va de rebondissements en rebondissements avec Alejandro Jodorowsky est faible. Surtout lorsque l’on passe subitement de l’univers de Napoléon à celui de Jack l’Éventreur, le tout à la manière Jodo. La série s’achève donc avec son lot de surprises dans un style décalé pour ne pas dire déjanté mêlant histoire, fiction, magie et … sexe (Jérémy, dit-on, aurait même parfois agi en modérateur pour calmer la ferveur incroyable de son scénariste). L’auteur nous offre une conclusion extraordinaire, riche en révélations des plus surprenantes sur les origines de l’ordre d’Héliopolis et l’identité des deux héros, Fuxi bien sûr mais aussi le mutant Jack l’Éventreur. Les choses sont donc bien différentes de ce qu’elles avaient l’air d’être. Et, fidèle à ses habitudes, Jodorowsky n’oublie pas au passage de nous exposer sa vision très personnelle de l’humanité et de son avenir. Chevaliers d heliopolis 4 plancheCôté dessin, Jérémy ne cesse de nous surprendre d’album en album par la qualité de son trait. Il nous régale de superbes scènes de combat, d’illustrations fines et travaillées, de planches riches en décors et personnages mais aussi d’effets très convaincants du surnaturel. L’ensemble bénéficie d’une belle et délicate mise en couleurs de Felideus qui donne de la profondeur au dessin. Ce dernier tome est également proposé dans un coffret collector à tirage unique et limité.

Une histoire un peu folle pour cette passionnante série en quatre volumes, bref du Jodorowsky.

SDJuan 

 

BD chroniques

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.