Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Ils ont fait l'histoire, Gengis Khan

Gengis khanIls ont fait l'histoire: Gengis Khan.
Scénariste: Filippi, Denis-Pierre.
Dessinateur: Garcia, Manuel.
Coloristes: Spano, Sara.
Editions: Glénat / Fayard. 
Dépot légal: Octobre 2014.

Histoire:

Beaucoup de légendes circulent à propos de Gengis Khan: né tenant serré dans son poing un caillot de sang, fils d'un loup bleu, etc. Une chose est sûre, depuis sa jeunesse il avait la capacité de rassembler les clans. Ceux qui le connaissaient bien avaient vite repéré cette faculté chez lui, convaincus qu'il était voué à faire de grandes choses. Avant de devenir Gengis Khan, il se nommait Temüdjin, nom qui signifie forgeron. Son père Yesugeï devant partir régler ses affaires avait confié le jeune Temüdjin au clan de sa jeune promise, la fille de Daï-Satchan, de sorte qu’il devra apprendre à se débrouiller seul. Lorsque son père meurt, il est appelé à l’âge de 9 ans à prendre la tête de son clan originel, mais un ami à son père, Kiriltouq, va tout faire pour l’obliger à lui céder sa place. Non seulement Temüdjin va devoir protéger sa famille des dangers extérieurs, surtout de la menace des envahisseurs, mais bafoué par son demi-frère, il n'hésitera pas une seconde à le tuer. Fait prisonnier par Kiriltouq, il parvient à s'échapper et petit à petit rassemble autour de lui des amis et des alliés au sein d'un clan. Pourtant son anda, Djamuka qui était toujours à ses côtés va se séparer de lui et vont finalement finir par s'affronter presque malgré eux. Temüdjin finira par regrouper les anciens clans amis de son père et constituer une petite armée avec laquelle il va fondre sur le clan de Djamuqa. Il sortira grandi de cet affrontement, prélude au futur grand Gengis Khan.

Gengis khanplanche

Mon avis:

Ainsi racontée, l'histoire de Genghis Khan est passionnante et nous permet de découvrir sa jeunesse semée d'embuches et de dangers même auprès des siens. Sa vie de grand guerrier en ravira plus d'un. Ayant eu l’occasion de voir les planches originales de Manuel Garcia, je regrette que la mise en couleurs ait écrasé voire effacé la majeure partie de son travail détaillé et minutieux. Heureusement, le récit est prenant et réussit à faire oublier ce "défaut" qui heureusement ne dérangera pas les lecteurs n’ayant pas ce point de comparaison. Un bel album dans cette série historique qui devrait rencontrer un franc succès.

Note:  dossier de huit pages réalisé par Marie Favreau, chercheur à l'université d'Oxford, spécialiste de l'empire mongol et des Tatars.

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.