Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Jérôme k, Jérôme Bloche 27

Jerome k jerome bloche 27Tome 27: Contrefaçons
Scénario : Alain DODIER
Dessin: Alain DODIER
Couleurs : Cerise
Dépot légal : octobre 2019
Editeur : 
Dupuis 1
ISBN : 979-10-34736-29-4
Nombre de pages : 70

"Jérôme est invité chez Madame la baronne Barbier de Conches. À peine arrivé au château de celle-ci, la propriétaire lui montre la vidéo qu'elle a reçue la veille, montrant son fils Gaëtan ligoté aux mains d'un individu exigeant une rançon... Mais cette septuagénaire autoritaire est convaincue que c'est un coup monté et demande donc à Jérôme d'enquêter sur ce pseudo-enlèvement… "

La suite, je vous laisse la découvrir dans l’album "Contrefaçons": la 27e aventure de Jérôme K. Jérôme Bloche animée et scénarisée par Alain Dodier. Jérôme y exerce toujours à sa manière, maladroite mais efficace, vêtu des très symboliques  imper "Colombo" et feutre "Bogart",  la  profession de détective privé.

Pour rappel, c’est en 1982, que les premières planches du lunaire et attachant détective paraissent dans le journal Spirou. Nous y découvrions, sur un scénario de Makyo et Serge Le Tendre, un jeune étudiant de l’école des détectives par correspondance, aux prises avec un tragique travail pratique: la filature de son propre professeur se terminant par l’assassinat de ce dernier par une énigmatique Ombre qui tue.

A noter qu’à la même époque son association avec Makyo - son voisin dunkerquois - donne naissance à la fantaisiste série "Gully".

Très vite, Dodier aura l’univers de Jérôme bien en main (c’est le sien) et son besoin d’écriture le poussera à devenir seul maître à bord de la série. Depuis, avec régularité, il nous propose les aventures et mésaventures du tendre "limier-amateur" au solex.Jerome k jerome bloche 27 planche

L’univers de cette série et l’humanité sincère qui s’en dégage m’a toujours séduit. Il représente pour moi, un "produit fraicheur" sur les vastes étals de la BD. Derrières les histoires que l’auteur nous conte, derrière le fait rocambolesque, il y a la description d’un contexte social. Il s’agit principalement du monde provincial ou de quartier. Un monde que Dodier semble bien connaître car il est inégalable dans ses descriptions d’épiceries du coin, de concierges et autres personnages savoureux.

"Contrefaçons", le cru 2019, se révèle excellent. L’auteur y mélange, à nouveau très habilement, tension et émotion, investigation et humour. Dans une intrigue bien ficelée, pleine d’humanité, Dodier nous offre des dialogues qui font mouche et le casting est parfait.

Graphiquement, c’est très beau, très efficace ! Son découpage régulier est hyper lisible et son trait précis et fin ; les décors et les personnages réalistes et parlants.

Un travail d’orfèvre !

Michel

 

BD chroniques

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.