Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LE DERNIER WEEK-END DE JANVIER

Dernier week end de janvier couvertureScénario : Bastien VIVÈS
Dessin : Bastien VIVÈS
Couleurs : <N&B>
Lettrage : Jean-François REY
Dépot légal : août 2022
Editeur : Casterman

Autre format
ISBN : 978-2-203-24320-0
Nombre de pages : 172

Dessinateur de la série Opération Hitler, Denis Choupin est un auteur habitué des festivals. Comme chaque dernier week-end de janvier, il se rend à Angoulême. Cette année pourtant il va devoir écourter son séjour pour rentrer le samedi soir car son fils célèbre ses fiançailles le dimanche. Son passage à Angoulême est toujours chargé, mais cette année il l’est bien davantage. Il doit passer déposer ses originaux chez un galeriste, changer son billet de retour, assurer des séances de dédicaces, sans oublier les échanges, rencontres, et même repas avec des copains et/ou collègues. Bref il est un peu submergé. L’inattendu va se produire pendant une séance de dédicaces. Une jeune femme nommée Vanessa, à laquelle il n’est pas insensible, se présente devant lui pour faire dédicacer l’album de son mari Marc, amateur et collectionneur de BD. Il n’en faut pas plus pour chambouler la vie de Denis. Surtout quand le destin s’en mêle et mène Vanessa et son époux sur son chemin un peu plus tard. Le couple sympathise avec l’auteur et décide de partager un verre. Marc ne se doute pas un seul instant que c’est lui qui va indirectement rapprocher Denis et Vanessa.Dernier week end de janvierMon avis : Bastien Vivés nous propose une tranche de vie d'un auteur venu participer à l'un des plus gros festivals européens. Un auteur qui ressent une certaine lassitude et qui essaye de se motiver sachant qu'il est de nouveau venu presque par habitude. Mais cette fois il a comme un flash quand cette belle femme se présente devant lui pour une dédicace destinée à son mari. Il ressent même une attirance qui va engendrer une situation un rien embarrassante pour les deux personnes impliquées.
Bastien Vivès nous la raconte avec beaucoup de naturel, égrenant les diverses étapes de la rencontre, de la relation naissante jusqu'à aller bien au-delà des habitudes de l’auteur Denis Choupin… surtout qu'il y a énormément de monde à ce festival.
Le récit se déroule doucement, au rythme de la rencontre et on se prend d’affection pour ces personnages du quotidien.
On devient vite témoin d’une aventure des plus naturelles, sans excès. On suit et on accompagne pas à pas ses acteurs en se demandant jusqu'où cela peut mener. On s’interroge sur ce qu'on aurait fait à la place de ce père de famille qui en donnant la préférence à cette femme va rater un événement familial important.
Et au passage on respire l’atmosphère d’un grand événement comme le festival d’Angoulême.
Les dessins accompagnent parfaitement la narration, soulignant bien la morosité qui s’est abattue sur le personnage principal jusqu'à l'arrivée de cette femme plutôt charmante mais qui ne fait rien de particulier pour inciter l'auteur à sauter le pas. Et là, subitement tout devient plus enjoué.
Un excellent moment de lecture.

SDJuan

 

auteurs.

  • 2 votes. Moyenne 4 sur 5.